top of page

Arsac : Benoit Cazes sublime l’humble paille dans des œuvres incroyables

Lorsque l’on porte un premier regard sur l’une des œuvres de Benoit Cazes, on se demande quelle matière peut produire des reflets pareils ? Puis on est rapidement pris par la magie quasi hypnotique de ses marqueteries de paille.

Pour s’en convaincre, il suffit de visiter le compte Instagram de l’artiste, de trouver une galerie qui l’expose ou plus simplement de prendre rendez-vous chez lui, pour une présentation commentée. Car bien qu’il s’en défende, son intérieur est un véritable showroom !

Il y a là des créations propres et de vieux meubles chinés et anoblis (on dit désormais “upcyclés”) ou encore des pièces réalisées sur commande. Établi depuis un an et demi à Arsac comme artisan d’art BC Mobilier, Benoit Cazes est un autodidacte multi talentueux qui travaille aussi bien la ferraille, le bois et la paille bien sûr. Il découvre la marqueterie de paille parmi les tutos relatifs à l’ébénisterie, entre autres, qu’il consulte sur Internet. C’est un coup de foudre pour cet humble matériau dont il aime le côté tactile, qui lui permet d’exprimer sa créativité, de jouer des couleurs et des reflets. Il s’agit bien de simple paille de céréale, préparée, colorée puis fendue, lissée et collée sur divers supports.

Sélection d'objets créés par Benoit

La passion de la marqueterie de paille est dévorante, presque obsessionnelle, au point de se relever la nuit pour travailler ! Il faut peu de matériel et c’est silencieux”. Puis, il se raisonne, gère son temps et en conserve pour sa famille ! Ce sont d’ailleurs ses trois enfants, Eliot, Zoé et Lilou qui forment son premier jury, avec des avis qui peuvent être très cash. L’inspiration lui vient facilement, en observant des choses autour de lui. Les motifs sont souvent géométriques, d’inspiration plutôt art moderne. La paille est un matériau qui ne se courbe pas à plat, ce qui pourrait restreindre la créativité. Il n’en est rien. Grâce à une technique parfaitement maitrisée, Benoit crée des courbes, des vagues, des soleils... De l’Education Nationale à l’artisanat d’art Originaire du Pays basque, ce professeur des écoles enseigne à Bordeaux pendant 12 ans avant que sa passion pour les créations et les travaux manuels ne le pousse à tenter l’aventure entrepreneuriale. Il s’installe avec sa compagne et ses enfants à Arsac, rénove la maison et dans le jardin, construit son atelier d’une douzaine de mètres carré dans lequel il coupe, soude, colle, peint et travaille la paille.

 
 

Ni sa famille ni ses amis ne sont réellement surpris de ce choix, car tous connaissent son côté artiste et son goût pour les travaux manuels. “Vivre de sa passion reste un défi, confie-t'il. Les revenus sont fluctuants, rien à voir avec la stabilité du traitement des fonctionnaires. Mais en contrepartie il y a la liberté des horaires, de créer, de choisir parmi ses inspirations”. La stabilité et le soutien sont apportés par Bérénice, sa compagne. Pour l’heure Benoit travaille avec des décorateurs et architectes d’intérieur, ainsi qu’avec des galeries d’art. Il manque de temps pour développer sa clientèle de particuliers. Ceux-ci sont néanmoins bienvenus, car outre ses créations propres, Benoit étudie toute proposition, établit des devis pour des travaux ou réalisations sur commande et s’adapte aux budgets. Pour la marqueterie de paille, le tarif se fonde essentiellement sur la taille (surface) et la technicité requise.



Anecdotes La paille utilisée est la paille de seigle. Autrefois considérée comme “l’or des pauvres”, elle offre un toucher soyeux et des reflets chatoyants. C’était une matière première abondante et peu chère. Jean-Luc Rodot est le dernier céréalier en Bourgogne à cultiver la paille de seigle pour la marqueterie. J’ai vu le reportage sur la marqueterie de paille au JT de 20h sur TF1* en novembre 2021 avant de rencontrer Benoît quelques jours plus tard, alors qu’il exposait avec d’autres producteurs et artistes au Château Ségur à Parempuyre. *On peut visionner ce reportage sur https://www.tf1info.fr/societe/video-marqueterie-de-paille-un-savoir-faire-ressuscite-2201761.html

Ecrit par Christian Hohmann

Photo de couverture (c)CH/LGM 2023

Photos article fournies par Benoit Cazes

Comments


bottom of page