top of page
manreadingnewspaper_edited.png
  • Celine Blanchet Lopez

Bee happy* comme Cyril Michel, parrain d'une ruche chez les Wielezynski, apiculteurs pianais

*Be happy [soyez heureux, "bee" signifie abeille, ndlt]


Cyril Michel et Frédéric Wielezynski

Un havre de paix où la nature peut faire son travail librement, sans produit agressif et malgré bien des difficultés avec le climat actuel et la pollution. C'est le lieu que j'ai visité au Pian Médoc, invitée par Cyril Michel, directeur de l'agence immobilière 123Webimmo pour le secteur local et heureux parrain d'une ruche qui demeure chez les apiculteurs pianais, Frédéric et Evelyne Wielezynski. Double rencontre, double coup de cœur, double article !



Des abeilles libres mais en difficulté

Le constat est triste. Depuis quelques années, nos amies ailées ont de la peine à polliniser [extraire et transporter le pollen des plantes à fleurs, ndlr].


Les insectes pollinisateurs assurent le transport du pollen de 80 % des plantes à fleurs. La pollinisation renforce la fécondation des plantes et la qualité de ce qu'elles produisent (fruits, légumes etc.) ; elle a aussi un rôle prépondérant dans la conservation de la faune et de la flore (les fleurs poussent, les animaux - et les humains - mangent). Le cycle est gravement désynchronisé.

​​Le rapport de 2016 de l'IPBES annonce une baisse du nombre des abeilles de 37% en Europe. Les causes sont diverses : cycle perturbé par les lumières de la ville, habitat et pollen restreints par les constructions, maladies et décès liés aux pesticides néonicotinoïdes (interdits en Europe depuis 2018, mais dérogés en France) et aux insectes comme le varois destructor, acarien d'Asie migré en Europe lors de l'importation d'abeilles asiatiques pour la culture intensive de miel. Le climat n'aide pas : saisons décalées, températures extrêmes, feux de forêt etc. Les abeilles et le pollen se "ratent" par le manque de régularité des cycles de la biodiversité.


Des apiculteurs bienveillants

"La demande est là mais malheureusement, on ne peut produire à sa hauteur", constate Frédéric Wielezynski.

Le couple pianais n'avait pas vocation à en faire une occupation professionnelle au départ : en 2005, Frédéric et Evelyne ont acquis une ou deux ruches et planté de beaux arbres fruitiers à butiner. Les abeilles se reproduisent, la production aussi et l'idée de développer l'activité et en faire profiter les autres devient pertinente.


Les Wielezynski vendent du miel mais aussi des produits de la ruche comme la propolis, du vinaigre de miel, du pollen, de la cire etc. (vente directe sur rdv au Pian, stand au marché de Bruges le samedi matin et dépôt au Pian Pizza) ; ils font également de la pédagogie lors de portes ouvertes et expliquent les étapes de production tout en sensibilisant les visiteurs à l'écologie liée aux abeilles.

"Nous utilisons des produits naturels pour traiter les ruches comme le thymol contre le varois ; il existe aussi des traitements non agressifs pour traiter les arbres et les plantes. Nous n'utilisons aucun produit de synthèse", insiste l'apiculteur.


Un Toit pour Les Abeilles

Le couple a rejoint l'initiateur du parrainage de ruches en France Un Toit pour Les Abeilles. "Ca nous apporte un vrai soutien, déjà moral, mais aussi financier via le parrainage qui permet d'acquérir du matériel ainsi que pour compenser les pertes liées à la production." Particulier ou entreprise, vous parrainez des abeilles afin de les nourrir et de traiter la ruche, ou vous facilitez l'achat d'une ruche (que vous nommez et dont vous prenez des nouvelles) ; vous recevez des petits pots de miel et soutenez un producteur local et bienveillant.

 

L'IMMOBILIER AU SERVICE DE L'ENVIRONNEMENT


Cyril Michel dirige depuis douze ans l'une des agences immobilières 123Webimmo sur le secteur du Pian, Parempuyre et Ludon ainsi que la partie nord-ouest de la métropole et une partie du Médoc.


La Gazette : Comment ce parrainage s'est-il manifesté ?

Cyril : Il y a deux ans, la direction générale a proposé au réseau de rejoindre l'aventure Un Toit pour Les Abeilles. Tout le monde a adhéré immédiatement. J'étais déjà sensibilisé à l'écologie, et agir pour l'environnement dans le cadre de mon travail est une opportunité que mon équipe a soutenue également. Nous sommes donc les heureux parrains de la ruche 123Webimmo !


Comment sensibilisez-vous vos clients à l'écologie et quels gestes l'agence prend-elle dans ce sens ?

C'est une discussion automatique et qui est très bien reçue. Les gens adhèrent facilement à l'idée d'aider les abeilles ainsi qu'un producteur local. Depuis 2017, et surtout depuis le COVID, le marché de l'immobilier se déplace dans les campagnes. Les gens ont changé leurs habitudes de vie, veulent un jardin, de l'espace, un rapprochement à la nature et travaillent différemment. Ils sont plus sensibles à l'environnement et à l'origine des produits. Chaque transaction est agrémentée d'un pot de miel offert et d'un certificat de parrainage !


Le télétravail s'est beaucoup développé, et internet est partout ; nous avons donc adapté notre façon de travailler. Plus besoin de se déplacer autant ! Pas de local physique pour réduire les coûts (honoraires à 2-3%) et améliorer notre disponibilité ; mise en lumière des biens sur internet via des photos, des vidéos, des vues aériennes avec notre drone et des visites virtuelles ; accompagnement par un même agent immobilier du début à la fin et enfin, fidélisation des clients (j'ai l'honneur d'avoir vendu des maisons trois ou quatre fois, les acheteurs nous recontactant quand ils deviennent à leur tour vendeurs !).



Merci Cyril (qui a gentiment offert du miel et un certificat de parrainage à la Gazette) de m'avoir conviée à cette rencontre chargée en bienveillance. Merci aux Wielezynski pour leur accueil et courage aux abeilles !



Pour parrainer les Wielezynski : UN TOIT POUR LES ABEILLES

Pour les contacter : 06 88 70 12 53

Pour voir les biens 123Webimmo dans le secteur : SITE INTERNET

Pour contacter Cyril Michel : 06 08 22 83 28



Propos recueillis par C.BL

ESPACE PUB

bottom of page