top of page

David LG, l'art du bien-être à votre écoute

Aujourd'hui, nous avons voulu mettre à l'honneur David Lénart. Derrière une allure de rugbyman se cache un masseur passionné de bien être. Rencontre.

 

La Gazette de Parempuyre (GP) : David, peux-tu pour commencer par nous parler de toi ?

David (DL) : Bien sûr ! Je m’appelle David Lénart, j’ai 44 ans, je suis en couple depuis 22 ans et j’ai 2 enfants. Je suis Bourguignon de souche, originaire de Dijon plus exactement. Je suis arrivé au Pian Médoc en 2013 pour me rapprocher de la famille. Je suis de nature entière et passionnée. Pendant le confinement je me suis aperçu du mal être général, j’ai donc décidé d’utiliser mon compte professionnel de formation pour créer ma société en complément de mon travail comme chargé d'affaires chez Véolia.

Photo par Valerie Desviel

GP : Comment s’est déroulée ta formation ?

DL : J’ai donc utilisé mon CPF, j’ai suivi une formation au cours de l'année 2021 qui a duré 2 mois. J’ai étudié 6 techniques de massages différentes au centre de formation Temana à Pessac, techniques que j'applique aujourd’hui dans mes massages. En plus de ces techniques, nous avons étudié toute l’approche et l’écoute que doit avoir un bon praticien. J’ai lancé mon auto-entreprise en avril 2021.


GP : Quelles sont tes façons de travailler ?

DL : J’accorde beaucoup d’importance à la découverte de mes clients lors de la prise de contact. Connaître leurs expériences de massage passées est important pour moi, cela me permet de ne pas couper leur moment de bien-être.

Aujourd’hui je propose essentiellement des rendez-vous à domicile pour qu’ils puissent rester dans leur bulle après mon départ. Je viens avec tout le matériel professionnel nécessaire. Des sous-vêtements jetables sont également proposés afin de garantir l'intimité de mes clients s'ils le souhaitent. Je m’adapte à chaque espace qui m’est donné, que ce soit dans un petit appartement ou pour un massage au bord de la piscine, et aux contraintes horaires de chacun.

GP : Que préconises-tu pour un massage réussi ?

DL : Plusieurs choses. Tout d’abord il faut une déconnexion totale aidée par la musique. Puis que mes clients se sentent en confiance. Et aussi qu’il n’y ait pas d’élément perturbateur autour, humain ou animal [rire]. Il faut savoir penser à soi et s’offrir un moment agréable et ressourçant.


GP : Quels sont les différents massages que tu proposes ?

DL : Le tuina minceur : c’est une méthode chinoise avec des ventouses en verre qui se pratique en cure détox. C’est une méthode aussi efficace que douloureuse. Il faut être motivé !

Le Thaï : réservé aux sportifs, je vais masser les muscles profonds.

Le Foot massage : Il combine subtilement massage et réflexologie plantaire pour un effet stimulant. Je masse chaque pied pendant 30 minutes.

Le Abhyanga : Massage indien à base d’huile, il est relaxant et revitalisant.

Le Shiatsu : Ses effets se font ressentir plusieurs jours après, son but est de dénouer les tensions.

Et pour finir le plus demandé est le Massage californien qui enveloppe dans une bulle de douceur, le corps entier est massé pour une détente absolue.

GP : Si j’ai bien compris, c’est ton activité secondaire. Envisages-tu de te développer et d’en faire ton activité principale ?

DL : Je tiens à ce que le massage reste un plaisir, aujourd’hui je ne cherche pas un salaire. Je développe tranquillement mon activité par le bouche à oreille et les divers salons auxquels je participe.

L'avenir de ma société dépendra des besoins de ma clientèle.


 

Merci David pour toutes ces informations qui nous permettent de mieux te connaitre et pour le temps que tu m’as accordé.

C’est un plaisir d’échanger avec un passionné, longue vie à DLG Bien-être et à bientôt sur ta table comme tu le dis si bien !


- Propos recueillis par Valérie Desviel


Retrouvez David sur son site Internet David LG Bien-être et sur Facebook

Comentarios


bottom of page