top of page
manreadingnewspaper_edited.png

Guide de survie pendant une vague de chaleur

La dernière visite de Dame Chaleur nous a laissé un goût amer, mais celle-ci est vicieuse et revient la semaine prochaine. Certains l'aiment chaud, qu'ils disaient !

trempette au Miroir d'Eau, Bordeaux - CC Philippe Gillotte

Canicule ou vague de chaleur ?

Car il y a une différence. Bien que les deux signifient un épisode de grosse chaleur sur plusieurs jours, la canicule suppose que les températures restent hautes la nuit. La vague de chaleur elle, est donc "diurne" ce qui nous permet de supporter la nuit en aérant nos habitations. L'épisode dernier (juin) était caniculaire et les températures nocturnes demeuraient au-dessus de 20°c. En ce qui nous concerne pour la semaine à venir, nous allons dépasser les 35°c à l'ombre dès mardi prochain (et pas forcément en atteindre 46 comme on a pu lire sur les réseaux sociaux !) et nos nuits risquent de dépasser les 20°c ce qui confirme l'option canicule.


Clim ou ventilo ?

Le confort de la climatisation n'a pas son pareil et permet de soulager nos ainés et les plus fragiles. Mais revient toujours la question écologique, qui trotte de plus en plus dans la tête des Français. Plus de 800 000 climatiseurs ont été achetés en 2020, deux fois plus qu'en 2019ⁱ. Cette tendance correspond à la multiplication et la durée croissante des vagues de chaleur. La version bon marché, le climatiseur mobile, souvent bruyant, consomme 2,5 fois plus qu'un climatiseur fixe et réversible² ; cela vous coûte selon EDF entre 15 et 30 cts d'euros par heure ! Le ventilateur lui, brasse de l'air qui est chaud, ce qui en période caniculaire ou de chaleur extrême reste futile. Alors, comment concilier écologie, portefeuille et confort ? La Gazette vous conseille.


Photo CC Robert Couse-Baker

Les astuces pour rafraîchir une pièce sans tuer la planète

- Aération : aérez vos pièces la nuit (dans la mesure où cela reste sécurisé pour vous et vos biens !) et tôt le matin, puis fermez fenêtres et volets. Vivre dans le noir n'est pas votre activité favorite mais elle permettra de garder le frais le plus longtemps possible. Cela vaut aussi si vous êtes absent toute la journée, pensez à vos animaux qui restent !

- Appareils électriques : évitez de vous prendre pour Philippe Etchebest, et laissez vos fours éteints. Vive les salades composées, les viandes froides et les œufs durs bouillis la veille au soir. Tout appareil électrique produit de la chaleur, éteignez-les dès que vous n'en avez plus besoin.

- Ventilateur : il vous soulagera tout de même. L'astuce Gazette : devant le ventilateur (et non dessus, c'est électrique !), posez des bouteilles d'eau glacées, ça rafraîchit vite !

- Dites-le avec des fleurs ! Avant la vague de chaleur bien entendu, pensez à planter (ou poser en pot sur le balcon) devant vos fenêtres de grandes plantes vertes à grosses feuilles. Ombrage naturel et ambiance tropicale assurés ! (Plantes non vivaces pour ne pas faire de l'ombre à vos hivers).



Les astuces pour se rafraîchir sans tuer la planète

- Hydratation : on radote mais comme dit la tantine de Kirikou, l'eau c'est la vie ! Et comme on en est constitué à plus de 60% et qu'on va suer, uriner et respirer environ 2,5L d'eau par jour (pour un adulte), vous vous doutez bien que boire va vous sauver la mise en cas de grosse chaleur. On boit de l'eau, plate ou gazeuse, avec une rondelle de citron si c'est trop dur, et à température ambiante ou fraîche, mais pas froide. Vous oubliez de boire facilement ? Faites sonner votre minuteur de cuisine ou votre smartphone toutes les soixante minutes. L'objectif est de compenser cette perte d'eau en buvant 1,5 à 2,5L par jour. On évite aussi l'alcool qui déshydrate mais les tisanes et le thé (avec modération) sont convenables. N'oubliez pas toutou et minou.

- Alimentation : souvent l'appétit diminue avec les chaleurs, mais ne prenez pas cela comme une occasion pour jeûner. Les aliments contiennent de l'eau, ils vont donc contribuer à votre hydratation ; de plus le corps affaibli par la chaleur a davantage besoin de nutriments pour continuer à "travailler" à votre santé. Légumes et fruits remplis d'eau : concombre, pastèque, radis, tomate et fraise.

- Mouillez-vous : à l'eau fraîche, humidifiez votre visage et vos membres supérieurs, sans sécher, plusieurs fois dans la journée, rafraîchissement instantané garanti. Achetez aussi un brumisateur ou fabriquez-en un, plus écolo.

- Dormez au frais : pliez vos draps et mettez-les dans un sac plastique ; placez le tout dans le réfrigérateur et sortez-les le soir avant de vous coucher. Faites de même pour toutou.

- Evitez le sprint : les efforts physiques vont augmenter la transpiration et la respiration et vous déshydrater.

- Vous devez sortir ? Le plus tôt possible alors. Portez un chapeau pour éviter l'insolation et mettez de la crème solaire pour protéger la peau.


Et enfin,

- Ayez du cœur : prenez des nouvelles de vos voisins fragiles, de vos proches âgés et malades et contactez pour eux si besoin le CCAS de leur commune pour une demande de surveillance.


Par C.BL ⁱ Données Uniclima 2020 ² Source ADEME

ESPACE PUB

bottom of page