top of page

In Vino Gazettas - "Le vin à travers le monde"


Dans la chronique précédente, je vous faisais voyager dans le temps à la recherche des premières traces du vin et de ses origines. Force est de constater qu’il a depuis longtemps trouvé sa place dans nos sociétés, jusqu’à être aujourd’hui un produit de plaisir (et parfois de luxe) que l’on retrouve sur nos tables.

Aujourd'hui, je vous propose d’explorer un peu le monde, à la recherche des lieux où la vigne s’est exportée et où le vin est à présent produit.


1- Le vieux continent

De façon presque évidente, l'Europe est le continent où la production de vin est la plus importante. Depuis près de 2000 ans, le vin s'est clairement imposé dans la culture européenne et environ un vin sur deux produits dans le monde vient d'Europe. La vigne s'est im(plantée) du Portugal à l'Italie, en passant par la Russie (eh oui !). Les plus gros producteurs de vin d'Europe sont la France, l'Espagne et l'Italie.


Image Pixabay - Vignoble italien

2- L'Afrique

Une chose est sure, les conditions climatiques africaines sont... comment dire... assez rudes ! Les températures y sont globalement trop élevées pour que la vigne y pousse dans de bonnes conditions. Malgré tout certaines régions ont toutefois su tirer leur épingle du jeu à savoir la région du Maghreb, l'Ethiopie et l'Afrique du sud. Qu'ont-elles de si particulier me direz-vous ? Et bien ces régions sont situées sur des hauts plateaux et/ou à proximité de l'océan. Elles sont donc brassées par beaucoup de vents, d'air, ce qui va permettre de faire redescendre la température ambiante et donc de permettre d'obtenir des conditions plus propices à la croissance de la vigne.

Le vin connait une forte croissance en Afrique et devient un véritable enjeu malgré des rendements et une qualité très inégaux. Entre la demande liée au tourisme et celle de la classe moyenne supérieure, la production explose et s'étend.


Image Pixabay - Vignoble sud africain

3- America ? Pourquoi pas !

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le vin s'est fait sa place sur le continent Américain. No judgement, il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis :)

Grâce aux différentes épopées, la vigne s'est donc frayée un chemin par-delà l'Atlantique et aussi bien au nord qu'au sud. On trouvera donc des vins élaborés à la fois en Californie et au Canada, et plus au sud, principalement en Argentine et au Chili. Il semblerait que la production de vin y soit attestée depuis les années 1530. "Introduite par les colons espagnols au Mexique, d'abord pour les besoins du culte, la viticulture est devenue une activité florissante dès le XVIIIème siècle au Chili et en Argentine, pays qui sont depuis restés les deux grands producteurs du sous-continent. Il a fallu attendre les années 1980 pour voir Chiliens et Argentins prendre conscience de leur formidable potentiel. Adossés de part et d'autre des Andes, au sud du Tropique du Capricorne, les vignobles bénéficient de conditions à peu près idéales : ensoleillement abondant, chaleur sèche décourageant les parasites, fraicheur nocturne et eau des Andes disponible en abondance et en permanence pour l'irrigation – souvent indispensable". (source Vinatis)


Image Pixabay - Vignoble argentin

4- Le pays du Soleil Levant

Ce n'est un secret pour personne, les chinois et les japonais sont (devenus) des férus de vin et de vigne. C'est pourquoi il y a aujourd'hui de nombreux vignobles (y compris en France) qui sont rachetés par des asiatiques. Aujourd'hui, le précieux breuvage est produit dans une dizaine de pays d'Asie, du Proche-Orient jusqu'au Japon. Et c'est la Chine qui fait figure de leader en termes de productivité. Etonné(e)s ?!

"Si la Chine est bien installée au 5ème rang mondial des pays consommateurs de vin, elle envoie néanmoins des signaux contradictoires. D’un côté, la surface de son vignoble ne cesse de s’étendre. Elle compte désormais le deuxième plus grand vignoble au monde derrière l’Espagne, mais devant la France et l’Italie. D’un autre, sa production de vin recule brutalement en 2018, après avoir stagnée depuis 2014. Sa consommation et ses importations marquent également un ralentissement.". (source vinsdumonde.blog)


Image Wikimedia - Vignoble chinois

5- L'Océanie

Bien que très éloignés de la France et des centres de production principaux, deux pays se sont fait une place dans le monde du vin : l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Au pays des kangourous, on trouvera des vins plutôt riches et puissants. Et celui de la communauté de l'anneau est davantage connu pour ses vins blancs vifs et parfumés.

"Les premières vignes sont arrivées en Australie en 1788 en provenance du Cap de Bonne-Espérance dans les cales du navire du Capitaine Arthur Philip. Ce capitaine « œnologue » les planta solennellement à l’emplacement de l’actuel Jardin botanique de Sydney. Mais il faut attendre 1830 pour parler d’une véritable viticulture, époque à laquelle l’Écossais James Busby, considéré comme le père du vignoble australien (et également un des « fondateurs » de la Nouvelle-Zélande!), va développer la viticulture et produire du vin dans la Hunter valley (Nouvelle-Galles-du-Sud) et dans la Barossa valley (Australie-Méridionale)." (source planete-decouverte.fr)


Image Pixabay - Vignoble australien
 

Toutes ces informations sont donc la preuve que le vin est bel et bien une boisson internationale ou pourrais-je dire universelle. Cultivée dans environ 90 pays, la vigne a su se faire sa place et surtout s'adapter à différents climats, différents sols. Donc même si l'Europe fait figure de pionnière avec sa tradition viticole et ses procédés de fabrication protégés, nous n'avons clairement plus le monopole et c'est tant mieux. Comme pour beaucoup de choses, la diversité de ces vins permet de découvrir des petites pépites, qui pour certaines n'ont vraiment pas à rougir de ce qu'elles ont à offrir. Etudier le vin revient donc à voyager aussi, explorer de nouvelles contrées et c'est follement intéressant !


- par E. B.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.


Comments


bottom of page