top of page

Lumière sur... Un Chemin Vert !


Lancée en septembre dernier, la box Un Chemin Vert figure parmi les alternatives naturelles sur lesquelles il faut désormais compter. Composée de produits éco-responsables pour la maison ou le corps, elle arrive à point nommé dans une société plus que jamais préoccupée par la question environnementale. Derrière cette idée il y a Claire Zech, 38 ans, ancienne parisienne touche à tout et qui a fait de l'écologie son fer de lance. J’ai eu le plaisir de la rencontrer afin d’en savoir plus sur elle et sur la genèse de ce projet.

 

Gazette de Parempuyre (GP) – Bonjour Claire et merci de bien vouloir m’accorder un peu de votre temps. Alors tout d’abord, pourriez-vous nous en dire plus sur vous et votre ‘chemin’ personnel ?

https://www.uncheminvert.fr

Un Chemin Vert (UCV) – Avec plaisir ! Merci de me permettre de parler un peu de moi dans la Gazette !

Je suis originaire du Val d’Oise et j’ai passé la majeure partie de ma vie en région parisienne. J’ai travaillé pendant 9 ans en tant que journaliste pour le site de cinéma Première. J’aimais beaucoup ce que je faisais, c’était passionnant ! Mais malgré cela, est arrivé ce moment où j’ai eu envie d’autre chose, où je me demandais chaque matin sur le quai du RER ce que je faisais là. Je ne me sentais plus à ma place.

Je n’arrivais plus à concilier vie professionnelle et vie personnelle alors je me suis posée les bonnes questions. Et puis un jour mon mari a eu une opportunité d’emploi à Bordeaux. J’y ai vu un signe, je me suis dit que c’était le moment ; j’ai donc quitté mon poste chez Première et nous sommes partis ! Nous n’arrivions pas en terre totalement inconnue car nous avions déjà de la famille dans la région. Nous sommes installés à Parempuyre depuis 5 ans maintenant et nous nous y plaisons. Ici c’est une autre façon de vivre, plus calme, c’est ce dont j’avais besoin !


GP – Vous êtes-vous consacrée à votre projet dès votre arrivée ?

UCV – Non. Je me suis d’abord trouvé un travail alimentaire pas loin de chez moi mais je savais que c’était davantage pour les aspects ‘pratiques’ que pour m’y épanouir. Et puis de toute façon en arrivant ici, je savais que je n’avais pas envie de reprendre le même rythme de vie qu’avant et retomber dans la même routine. Je suis d’un naturel positif et dynamique, j’aime découvrir plein de choses, créer. J’ai besoin d'une vie qui bouge !


GP – A quel moment l'idée a-t-elle germé et pourquoi ?

UCV – Elle me trottait dans la tête depuis quelques années déjà. Je voulais depuis longtemps suivre ma propre voie, prendre mes propres décisions et être en contact avec les gens. Mais je ne savais pas encore la forme que cela prendrait. J'étais sûre d'une chose : je voulais créer ! Et puis une fois arrivée ici tout s’est enchaîné. J’ai créé cette micro-entreprise sur mes propres fonds car cela me permettait de rester indépendante, je trouvais cela plus concret. Ensuite il a fallu créer le logo, le site Internet (j'ai utilisé une plateforme qui me permet de créer du contenu de manière très intuitive), etc.

J’ai appris sur le tas, je me suis beaucoup documentée. J’avais des notions de base mais pour le reste je me suis débrouillée et je peux vous dire que c’est un sacré boulot ! Et la boucle était bouclée, il n’y avait plus qu’à faire parler de moi et trouver ma clientèle !


GP – ‘Un Chemin Vert’, pourquoi ce nom ?

UCV – Il y a une double signification. Cela fait d'abord référence à l'un des chemins qui compose la boucle verte de Parempuyre et qui s’appelle justement le chemin vert. C’est un parcours réservé aux piétons avec des sentiers qui traversent la ville, à l’écart du tumulte et propice à de belles promenades.

Et c’est aussi une formulation symbolique pour décrire le chemin que j’ai décidé d’emprunter vers l'écologie et le zéro déchet. Cela fait écho à la ‘slow life’ qui m’est si chère et que je souhaite transmettre à travers mes box.

Photo Houria Abdelghani / www.femmedumaroc.com

GP – Ce concept de ‘slow life’ justement, fait-il partie de votre quotidien depuis longtemps ? Ou est-ce que votre transition est récente ?

UCV – Elle ne date pas d’hier. Déjà à l’époque, mes parents avaient conscience qu'il fallait agir, s'allier à la nature et respecter l’environnement. Bac à compost, tri des déchets, etc. ces gestes faisaient déjà partie de notre quotidien.

A mon tour aujourd’hui, j’ai à cœur de guider les miens dans cette direction. Nous recueillons les eaux de pluie, trions nos déchets, faisons du compost et n’hésitons pas à faire notre part dans le nettoyage de la commune, à notre échelle certes mais avec l’envie de faire bien. Bref c’est ancré dans la famille ! Nous avons même une poule… [rire]

Photo https://www.uncheminvert.fr/

GP – Pourquoi proposer d'abord une box ménage ?

UCV – C’était pour moi une préoccupation de longue date ! Nous utilisons au quotidien tellement de produits nocifs pour notre santé qu’il était pour moi prioritaire d’aider les gens à changer leurs habitudes à ce niveau. Sans compter que beaucoup de personnes ont la santé fragile, la peau sensible [entre autres]. J’ai voulu apporter mon grain de sel pour améliorer leur quotidien.

Moi-même pendant des années, j’ai cherché les bons produits pour pouvoir fabriquer ma propre lessive ou mon propre liquide vaisselle par exemple. Je connaissais déjà les produits ‘miracle’ (bicarbonate, savon noir, etc.) mais je ne savais pas vraiment comment les utiliser. Et quand j’y repense, c’est à ce moment-là que j’aurais aimé être moi-même accompagnée dans ma démarche. Il m’est d’ailleurs arrivé de baisser les bras et revenir à des produits conventionnels par manque d’information.

Et puis petit à petit, j’ai remplacé mes anciens produits par des alternatives plus naturelles. Cela prend du temps de changer ses habitudes mais j’y suis arrivée ! Et je pense sincèrement qu’avec un peu de volonté, tout le monde le peut !

Par exemple, j’ai longtemps cherché LA bonne éponge. Exit les éponges jetables, je voulais trouver l'éponge réutilisable idéale. Mais toutes celles que j’ai testées n’étaient pas à la hauteur de mes attentes. Et puis un jour je suis rentrée dans la boutique Des Filles en Vert à Bordeaux et j’y ai découvert la fameuse gratounette. Pour la petite histoire, cette ‘éponge’ s’inspire des filets de pêche utilisés par les femmes marocaines pour faire leur vaisselle. Ni une ni deux, je l'ai ajoutée à ma box ! Ce lieu est pour moi une réelle inspiration.


GP – Vous proposez depuis peu une box ‘Mon corps au naturel’. J’en déduis que vous avez également adopté une routine cosmétique ‘naturelle’ ?

Photo https://www.uncheminvert.fr/

UCV – Totalement ! A l’instar de ma routine ménagère, je suis très regardante sur les produits que j’applique sur ma peau. Je suis d’abord passée aux cotons / lingettes lavables, ce qui pour moi est l’étape la plus simple à franchir. Puis j’ai adopté le déodorant solide qui est encore assez décrié car il faut prendre du produit avec ses doigts et l’étaler. Cela implique un rapport particulier à son propre corps.

J’ai même fabriqué mes propres crèmes pendant un certain temps mais je me retrouvais avec plein de produits sur les bras. Il m'est donc apparu comme évident que je proposerais des box avec des produits ‘finis’ et prêts à l’emploi afin de simplifier la vie de mes clients.

Et peu à peu j’ai réussi à changer mes anciens produits - aux compositions un peu douteuses - par des produits naturels. Et lorsque j'ai estimé que ma routine tenait la route alors j'ai eu à coeur de la partager et j'ai créé cette seconde box.


GP – D'où viennent les produits contenus dans vos box ? Contactez-vous directement les marques concernées ?

UCV – Oui, je prends contact directement avec les marques. Je préfère éviter d’acheter en gros pour pouvoir mieux gérer mes stocks. Malgré tout ce n’est pas une démarche facile, certaines marques mettent du temps à répondre et d'autres ne répondent pas. Mais pour le moment je suis contente des partenariats que j'ai réussi à établir.


https://www.uncheminvert.fr/

GP – Ces marques sont-elles des coups de cœur ?

UCV – Absolument, et je précise que ce sont tous des produits que j’ai testé en amont ! Par exemple, j’ai voulu mettre en avant les produits de la marque Clémence et Vivien que j’adore et que j’utilise depuis pas mal de temps ! C’est une petite entreprise de la Sarthe qui ne paie pas de mine mais qui propose des produits vraiment qualitatifs, dotés d’un joli packaging et qui sont respectueux du corps et de l’environnement. Et qui plus est, c’est une marque française, vegan et non testée sur les animaux ! C’était donc pour moi une évidence.

En ce moment, je me renseigne sur la possibilité d’ajouter une eau florale à cette box, idéalement produite localement.


GP – Qu’est-ce qui vous différencie des autres box présentes sur le marché ?

UCV – Le côté ‘clé en main’. Je voulais une box avec des produits utilisables immédiatement. La plupart de celles qui sont disponibles à ce jour sont des box de DIY. Vous recevez une boîte avez les ingrédients dedans et c’est à vous de créer vos produits. Mais le souci c’est que généralement vous n’utilisez qu’une infime partie de ces produits et le reste dort dans vos placards pendant des mois. Je ne voulais donc pas proposer une box mensuelle. Mon but n’est pas de pousser mes clients à la surconsommation mais plutôt de leur apporter des solutions sur le long terme. Avec deux de mes box, vous avez suffisamment de produit pour couvrir une année complète. Je propose d'ailleurs un système d'abonnement.


GP – Vous avez récemment fait parler de vous dans les revues Sud-Ouest et Version Femina, bravo ! Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

UCV – Une grande fierté ! Je suis encore toute petite dans cette activité et être sollicitée pour parler de moi et de mon entreprise est quelque chose de très galvanisant ! Et puis même si je ne cherche pas à être dans la lumière, cela me donne une visibilité non négligeable pour le développement de mon activité !

L’article paru dans Sud-Ouest a été un réel booster pour moi, les visites sur mon site ont été plus nombreuses et j’ai été davantage sollicitée. Je suis vraiment très reconnaissante.


GP – Quels ont été les premiers retours de vos clients ?

UCV – De très bons retours, j’en suis ravie ! Souvent les gens achètent des produits – et souvent les bons d'ailleurs – mais ne savent pas comment les utiliser ou les combiner pour avoir LA recette qui sera efficace. Du coup, j’ai inclus dans mes box une fiche explicative sur chaque produit et la manière de les utiliser voire de les combiner.

Aussi et lorsque les clients viennent retirer leur box à mon domicile, je prends le temps de leur donner quelques explications, je les conseille ! Si je peux ne serait-ce que changer les habitudes d’une seule personne, qui elle en parlera peut-être à une autre, alors j'aurai tout gagné !


GP – Comment se porte votre activité après ces premiers mois ?

Photo https://www.uncheminvert.fr/

Je suis vraiment très contente de la tournure que prennent les choses, les débuts sont prometteurs !

Je reçois de nombreuses demandes, localement mais également dans d’autres régions de France (sud de La France / Loire Atlantique).

L’article de Sud-Ouest y est pour beaucoup, il m’a donné un joli coup de pouce !

Et puis les membres de ma famille en parlent aussi beaucoup autour d’eux, le bouche à oreille est un super moyen de se faire connaître.

Pour le moment, je ne peux évidemment pas me verser de salaire, je n’ai pas encore atteint la rentabilité souhaitée. Je me laisse une grosse année pour voir comment mon activité va évoluer et je ferai un point. Quoi qu’il en soit, cette aventure ne m'apporte que du positif ! Et peut-être que dans quelques temps, je prendrai un local afin de stocker tous mes produits et désengorger mon garage qui ne ressemble plus à rien ! [rire] C’est tout récent donc je me laisse le temps de voir venir.


GP – Quels sont vos projets / axes de développement pour ‘Un Chemin Vert’ ?

UCV – J’ai plein d’idées en tête. Mais j’aimerais commencer par créer une box bébé. En effet lorsque mes filles étaient petites, j’avais conscience que les produits que j’utilisais n’étaient pas bons (par exemple les produits contenus dans les couches). Il me semble donc essentiel d'offrir aux jeunes parents la possiblité d'être accompagnés dans une démarche plus respectueuse pour leur(s) enfant(s) et pour l'environnement. Et par la suite, je pense à une box pour le travail et une autre pour faire ses courses.

On m'a aussi proposé d'animer des ateliers. Je ne l'ai jamais fait mais je me dis pourquoi pas !

Je suis aussi conviée au marché de Noël d’une entreprise de la région prochainement et je m’en réjouis.

Et une autre bonne nouvelle pour finir. Une entreprise vient de me commander 55 box en guise de cadeaux de Noël pour ses salariés et meilleurs clients.

Je suis consciente d’être sur un marché de niche, ce n’est pas évident de se faire sa place. Mais jusqu’à présent, entre les commandes qui affluent, les encouragements que je reçois et la bienveillance de beaucoup, je me sens très chanceuse !

https://www.uncheminvert.fr/

GP – Comment peut-on se procurer vos box ?

UCV – Elles sont disponibles sur mon site Internet https://www.uncheminvert.fr/

Ensuite vous pouvez soit venir retirer votre commande directement à mon domicile après que nous avons convenu d’un rendez-vous, soit opter pour un envoi via relai Pick Up ou Colissimo.

Autre option, vous pouvez vous les procurer chez trois commerçants de Parempuyre qui ont gentiment accepté d’être revendeurs (et je les en remercie) :


- Boulangerie Au fournil de Parempuyre (40 av. Durand Dassier)

- Epicerie L'épi Médocain (25 Av. Durand Dassier)

- Institut de beauté Bel & Bien (3 Imp. ZA Landegrand)


N’hésitez pas à me contacter pour toute question, j’y répondrai avec grand plaisir.



Et voici deux petits conseils ménage pour les lecteurs :

- Lorsque vous choisissez votre vinaigre blanc prenez une acidité élevée, il n’en sera que plus efficace !

- Evitez de faire votre lessive avec du savon de Marseille, cela va encrasser votre machine à laver. Optez plutôt pour du savon noir

 

De la conviction et l'envie d'aller toujours plus loin, voilà ce qui ressort de cette entrevue. Claire sait ce qu'elle veut et nul doute qu'elle ira au bout des objectifs qu'elle s'est fixée !

Son leitmotiv ? Proposer des produits naturels, respectueux du corps et de l'environnement et dont l'éthique n'est plus à prouver. Mais aussi et surtout, elle a à coeur d'accompagner ses clients dans leur volonté d'aller vers une vie plus éco-responsable. Je ne sais pas vous, mais moi je suis convaincue !


- par Emilie Brocard



Un Chemin Vert

9 allée Auguste Renoir

33290 Parempuyre

T : 05 56 97 08 28


Retrouvez Un Chemin Vert...

... sur Facebook et sur Instagram

Comments


bottom of page