top of page

Octobre Rose à Parempuyre


Top départ pour Octobre Rose 2021 avec l'association La Main Tendue et la ville de Parempuyre.


Parempuyre a mis la solidarité à l'honneur samedi matin en organisant la Marche Rose qui fait le tour de la ville pour symboliser l'unité dans la lutte contre le cancer du sein. L'association lormontaise La Main Tendue en a profité pour sensibiliser les badauds et récolter des fonds. La décoration était également symbolique !

départ imminent

Cette campagne de sensibilisation est renouvelée tous les ans et la recherche avance, mais il faut encore et toujours financer par les dons les laboratoires, les associations de soutien et de réinsertion, et plus encore. La Gazette fait également une récolte de dons ICI.


Il est crucial de se faire dépister régulièrement, de consulter un gynécologue et de conserver une hygiène de vie saine.


Le marché du terroir accompagne la marche. Quelques stands reflètent notre patrimoine artisanal : de l'hydromel des Landes, de la bière macaudaise et des brioches géantes !


10h00, la marche commence, l'occasion pour moi d'aller flâner au marché ; direction le Paradis Gourmand, truck de confiserie foraine tenu par Lùcas Perona, parempuyrien de naissance à qui j'avais promis de passer. C'est au cours d'une transaction impliquant des pommes d'amour (cela faisait des années que je n'en avais pas mangé, moi, descendante de forains !) que Lùcas me raconte comment il en est venu à ouvrir un truck très, très gourmand.

"J'étais dans le prêt-à-porter avant mais j'ai toujours connu ce milieu de par ma famille (des artisans glaciers) et mes amis. C'est une opportunité qui fonctionne, qui sait, peut-être pourrai-je à l'avenir développer l'enseigne davantage, sourit Lùcas, sous le regard fier de sa maman. Je participe à un maximum d'événements sur Parempuyre, et j'ai de nombreuses opportunités à Arsac également, notamment pendant les vacances de la Toussaint et du 6 décembre au 1er janvier 2022 où je serai présent chaque jour, toute la journée, sur la Place Camille Godard."


- par CBL

Comments


bottom of page