top of page
  • Emilie BROCARD

Parempuyre : La Gazette persiste et "signe" avec cette nouvelle initiation !

#PAREMPUYRE #FRANCAISSIGNE #LANGUEDESSIGNESFRANCAISE #INITIATION


Hier soir, la Gazette de Parempuyre a eu le plaisir d’accueillir à la Maison des Associations Séverine Gault, Présidente de l'association Signe et Dis-moi et formatrice.


Dans la lignée des Cafés Trotter, il était cette fois question d’une initiation aux signes et à la communication signée et accompagnée de la parole (ou français signé) s'adressant à quiconque voulait découvrir les rouages de cette langue finalement peu connue.

Quelle est la différence avec la fameuse LSF ou Langue des Signes Française me direz-vous ?

Et bien la LSF ne se 'parle pas' (presque évident n'est-ce pas ?), alors que le français signé que pratique Séverine implique de joindre le signe à la parole.

Photo E. Brocard

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Séverine incarne la pédagogie par excellence.

Armée de sa bonne humeur et de son franc-parler, elle a su capter l’attention et l’intérêt des 12 participantes, bénévoles, adhérentes ou simplement curieuses de s’initier à cette langue et ses multiples particularités.

Main active ou passive, langue première ou comprise, dactylologie [...] autant de termes propres à cette langue 'symbolique' et qui nous prouvent qu'elle en est bien une, et à part entière. Même si son fonctionnement est plus 'minimaliste' que des langues dites classiques, sa pratique demande du temps, de l'application et surtout du cœur.


Car au-delà de l'aspect communicatif, cette langue est un partage ! En effet lorsque l'on se décide à la pratiquer il y a souvent une raison derrière : communiquer avec les enfants (comme c'est le cas pour Séverine), avec un proche atteint de surdité et parfois pour simplement pouvoir faire tomber les barrières entre le monde du silence et le nôtre. Qui ne s'est pas retrouvé démuni face à une personne sourde ou malentendante ?


Mais avant tout, cette langue permet de renouer avec ce que l'on est au plus profond de soi. Son apprentissage nécessite de savoir désynchroniser sa tête de son corps ou de poser son cerveau comme le dit si bien Séverine. Car pour pouvoir vivre l'expérience jusqu'au bout, il faut apprendre à 'penser signé'.

Pendant presque deux heures, Séverine nous a fait part de son expérience personnelle et de son parcours.

Avec dans ses bagages des études de psychologie, elle s'est ensuite formée aux signes à destination des enfants et des professionnels de la petite enfance.

Puis elle nous a expliqué qu’il existait des différences dans l’expression des signes à l’étranger (chaque pays possède sa propre langue signée). Enfin nous avons abordé la ‘dactylologie’, autrement dit l’orthographe signé.


Entre contorsion des doigts et fous rires un peu nerveux, Séverine nous rassure : "il faut signer naturellement, il n'y a pas de position imposée. Il faut juste que vos signes soient clairs et surtout toniques pour que votre interlocuteur vous comprenne."


Puis nous nous sommes attelées à épeler nos prénoms, déjà un bon début ! Et oui, la langue des signes ce n'est pas juste bouger ses doigts, il faut être précis dans ses intentions si l'on veut être compris.

@abdiet33_dieteticienne

"Séverine a su nous mettre à l'aise et nous avons pu participer et interagir. Elle est super dynamique, passionnée et elle transmet l'émotion qu'elle ressent et son amour pour cette langue. Cela m'a donné envie d'aller plus loin dans l'apprentissage ! ", précise Sonia, venue participer à cet atelier accompagnée de sa maman, assistante maternelle qui souhaite apprendre les signes pour enfants, car elle trouve que ce mode de communication est un vrai plus avec les tout petits.

Photo par E. Brocard

A la fin de cette séance d'initiation, il régnait dans la salle comme une satisfaction ambiante, celle d’avoir percé les secrets de cette langue universelle qui, disons-le, apporte une réelle ouverture d'esprit et un enrichissement culturel.


Au vu des retours très positifs de cette première soirée (commentaires sur place et sur Facebook, stories Facebook avec une main au lieu d'un visage, épelant un prénom ou "merci", nul doute que nous continuerons à proposer ce type d'atelier de façon régulière.


Que ce soit en partenariat avec d'autres associations ou des professionnels, nous tenons à continuer dans cette voie et permettre aux parempuyrien(ne)s et leurs voisins de découvrir les services locaux. Quelques projets sont actuellement en discussion. A suivre...

 

Association Signe et Dis-moi

Maison des Associations

16 rue des Palus

33290 PAREMPUYRE

07 68 98 75 48



Pour plus d'informations et/ ou pour connaîtres les événements organisés, n'hésitez pas à visite le site de l'association ainsi que ses pages Facebook et Instagram


Retrouvez également Séverine sur sa page Signes & Mots


par Emilie Brocard

bottom of page