top of page

Parempuyre le monde : la Saint Patrick (Irlande)


Ce jeudi on fête la Saint Patrick. Jusque là rien d'incroyable. Sauf qu'en Irlande et au Nord Est des Etats Unis, la fête est prise très au sérieux.

 

Qui est Saint-Patrick ?

En Irlande, Saint Patrick est le saint patron du pays. C’est un ecclésiastique, dont le nom d'origine serait Maewyn Succat, né en Grande-Bretagne, qui a évangélisé l'île et jeté les fondements du christianisme irlandais. Maewyn est d'origine galloise et signifie le béni.

Chaque 17 mars (date d’anniversaire de sa mort en l’an 461), partout dans le monde, les Irlandais (et les autres) lui rendent hommage lors de la Fête de Saint Patrick. 


Wikicommons

Quelle est l'histoire de la Saint-Patrick ?

La Saint-Patrick est célébrée par les catholiques, mais de nos jours tout le monde y trouve son compte. Même si elle est fêtée le même jour, ce n'est pas la fête nationale irlandaise (qui n’existera que pour la « célébration de l'unité de la nation tout entière du peuple d'Irlande », lorsque l’Ulster rejoindra la République d’Irlande), mais juste une fête populaire, et un moyen pour les Irlandais de promouvoir leur culture.

Cette fête religieuse, célébrée dès le IXème siècle en Irlande, n’est reconnue par l’Eglise Catholique qu’en 1631, qui déclare le 17 mars comme jour de la Fête de Saint Patrick.

Depuis 1903, la Saint-Patrick est fériée en Irlande et la fête est officielle. En 1931 a lieu la toute première parade de la Saint Patrick. 



Les symboles de la Saint Patrick

Pixabay

Le trèfle

La légende raconte que Saint Patrick a expliqué le principe de la Sainte Trinité de la religion catholique à l'aide d'un trèfle à trois feuilles. Il est devenu depuis un symbole fort de l'Irlande. Il porte chance s'il a quatre feuilles.


La couleur verte

La couleur verte est associée à l'Irlande à partir des années 1640, lorsque le drapeau vert à la harpe est utilisé par la Confédération catholique irlandaise comme l'emblème sacré de l'âme invaincue de l'Irlande. Des rubans verts et des trèfles sont portés le jour de la Saint-Patrick depuis 1680. 

​Publicité


Cependant l'Ordre de Saint-Patrick, groupe de chevalerie britannique fondé en 1783, a adopté le bleu comme couleur, ce qui a conduit à associer le bleu à St Patrick. 

Plus tard, le vert a été associé au nationalisme irlandais, pour son utilisation par une organisation républicaine, Society of United Irishmen (1791-1805) qui s'est rebellée contre la domination britannique. 

Pour les Irlandais, le vert a donc une connotation politico-historique bien marquée, c’est le symbole du pays. Lorsque l'Irlande obtint son indépendance en 1922, le premier acte du nouveau gouvernement fut d'ordonner que toutes les boîtes aux lettres de leurs Postes soient repeintes en vert (elles étaient rouge sous domination britannique). En 1924, il a même été conçu un  passeport irlandais vert (en vigueur jusqu’en 1985 avant le passeport européen de couleur bordeaux). 

Le Leprechaun

Le Leprechaun est une icône du folklore irlandais. Cet elfe tout petit est reconnaissable à sa barbe rousse bien fournie et à ses oreilles pointues. Il porte un haut chapeau à boucle, une veste, un pantalon court et des chaussures à boucle, et généralement il est accompagné de son trésor. Autrefois le Leprechaun était vêtu de rouge, son vêtement vert est très récent. Il est représenté sur les cartes de Saint Patrick que les Irlandais s’échangent. C’est le déguisement vedette de la Fête de Saint Patrick.


Fêter la Saint-Patrick

Les Irlandais profitent de cette journée pour sortir et faire la fête. Ils portent des vêtements verts ou des accessoires avec des trèfles et s'amusent lors de parades dans les rues des villes. Ils participent à des concerts de musique traditionnelle irlandaise dans les bars ou sur les trottoirs, et la « Guinness » (bière brune irlandaise) coule à flots dans les pubs. Aujourd'hui, c'est avant tout pour son côté festif que la Saint-Patrick est appréciée dans le monde entier.


La St Patrick à Dublin, en France et ailleurs

C’est l’occasion de se retrouver, de faire la fête, de boire (avec modération) et de s’habiller en vert, sans oublier son petit trèfle irlandais (shamrock).


Dublin : à l'origine, le gouvernement irlandais souhaitait mettre en lumière l'âme et les talents de ses compatriotes le 17 mars. Le but était de renvoyer une « image juste de l'Irlande, en tant que pays créatif, professionnel et sophistiqué avec un charme certain » et de faire la fête via des « célébrations expressives ». Une parade est généralement organisée dans les rues de la capitale irlandaise.


France : les célébrations de la Saint-Patrick se font notamment dans les pubs et bars irlandais. La condition est bien évidemment de porter quelque chose de vert !

photo libre de droit

Etats-Unis : l'importante communauté irlandaise dans le Nord-est du pays (Boston en premier lieu; du fait de sa forte concentration d'Américains d'origine irlandaise) la célèbre et met en avant son histoire dans le patrimoine américain. À Chicago, la Chicago River est « chimiquement » mais écologiquement colorée en vert !


Partout dans le monde : des événements ont lieu avec cornemuses, drapeaux, danseurs traditionnels, monuments illuminés de vert (l'Empire State Building de New York, l'Opéra de Sydney...). Le folklore irlandais est roi.


La rançon du succès

Les célébrations de la Saint-Patrick sont critiquées pour leur côté trop commercial et accusées de favoriser des stéréotypes négatifs sur le peuple irlandais notamment par les étrangers qui déformeraient la culture irlandaise .

Cette appropriation « étrangère» conduirait à un éloignement de l’objectif initial d’honorer Saint Patrick et l’Irlande.


Et vous, allez-vous fêter la Saint-Patrick ?


- par Dominique Gravois


 

La Saint Patrick vers Parempuyre....

Bar 33.290 102 Av. du 11 Novembre 33290 Blanquefort Jeudi soir : ambiance irlandaise Goodies et Happy Hours 12h-21h !

V&B Pian Médoc 473 route de Pauillac Zone Commerciale Les Portes du Médoc 33290 Le Pian-Médoc Jeudi et vendredi soir : 2 soirées irlandaises ! Goodies et surprises






Commenti


bottom of page