top of page

Parempuyre le monde : S Novym godom ! Le Nouvel an russe


Traditionnellement, le nouvel an est fêté dans le monde le 1er janvier. Certains pays ont des coutumes différentes, comme la Chine ou la Russie.

Le nouvel an chinois est maintenant connu du grand public, mais qu’en est-il de son équivalent russe ?


PAS DE SAINT NICOLAS !

Les Russes célèbrent les fêtes de fin d’année sur une vingtaine de jours. Les festivités commencent le 25 décembre à l’européenne ; puis elles continuent le 31 décembre pour se terminer le 14 janvier.

En Russie, pas de Père Noël, mais le Ded Moroz (Grand-Père Gel), accompagné de sa petite fille Snegourotchka (fille de neige), distribue des cadeaux aux enfants.

"IT'S COMPLICATED"

La Russie est un pays chargé d’histoire qui a vu ses traditions modifiées selon les différentes périodes qui la composent : tsars, révolution, présidents, tout cela sous l’influence de l’Eglise orthodoxe.

Le sapin par exemple, plébiscité par les tsars mais interdit sous la révolution bolchévique est revenu dans les foyers russes dans les années 1930.

La date de la célébration du Nouvel an a elle aussi navigué au gré des dirigeants selon qu’ils utilisaient le calendrier julien ou grégorien ; ceci explique pourquoi, selon le calendrier employé, le Nouvel an se fête le 1er janvier, le 6 janvier ou le 14 janvier !

En 1919, la Russie a officiellement choisi le calendrier européen ; mais les russes aiment les traditions, et nombre d’entre eux célèbrent le Nouvel an 3 fois ! Ces fêtards !


VODKA ET CAVIAR ?

Comme dans beaucoup de pays, les russes se rassemblent pour des repas de fêtes avec la famille et les amis ; les tables sont remplies de « zakouski » (hors d’œuvre) composés de différents petits pâtés à la viande ou aux légumes, de poissons fumés, de salades de légumes coupés à la sauce mayonnaise ou encore de « pelmeni » que l’on pourrait comparer aux ravioli. Cette abondance de nourriture s’accompagne de vin mousseux et de mandarines, fruits emblématiques car jadis leur consommation était règlementée et rare sous le régime soviétique. Le symbole d’un renouveau donc.

LES 12 COUPS DE MINUIT

A minuit le 1er janvier, les douze coups des carillons du Kremlin sont retransmis à la télévision ainsi que le discours du Président. Les villes sont illuminées et les gens se retrouvent dans la rue. Les russes fêtent donc le nouvel an 3 fois :

  • Le 31 décembre (à l’européenne)

  • Le 6 janvier (noël orthodoxe)

  • Le 14 janvier (selon l’ancien calendrier)

D’ailleurs, les vacances scolaires ont lieu du 31 décembre au 9 janvier et la plupart des russes sont en congés à cette période.

ET EN FRANCE ?

Les russes résidant en France perpétuent la tradition des Nouveaux ans de leurs ancêtres ; des festivités ont lieu à Paris mais aussi dans d’autres grandes villes.

A Bordeaux, un concert est prévu le 13 janvier prochain avec des chants et musiques tziganes (et oui ! Une partie des rroms persécutés dans l'Empire Ottoman a migré dans toute l'Europe dont les pays slaves) au Thélanious Café.


L’Association des Russisants d’Aquitaine organise habituellement une soirée avec chants, danses et buffet,

mais la conjoncture actuelle ne le permet pas cette année.


С Новым годом !


- par Martine Enjalbert



Comentarios


bottom of page