top of page

Portrait de bénévole : Valérie DESVIEL, responsable des partenariats pour la Gazette


La Gazette a décidé de mettre ses bénévoles en lumière, car ce sont les fourmis qui font tenir la fourmilière ! On commence avec Valérie Desviel, conseillère en immobilier de métier, et responsable des partenariats pour La Gazette.


La Gazette (GP) ; Bonjour Valérie, tu es l'une des premières à t'être proposée pour rejoindre la team de bénévoles, qu'est ce qui t'a attirée chez la Gazette ?

Valérie Desviel (VD) : Bonjour, je voulais m'investir dans le milieu associatif de ma commune ; j'ai donc commencé par m'informer sur ce qui se faisait. Logiquement, je me suis orientée vers une certaine Gazette qui, comme son nom l'indique, a pour objectif d'informer et m'y suis attardée au final. La cohérence du contenu et l'état d'esprit de la Gazette me correspondaient.


GP : Parle-nous un peu de toi ; Parempuyrienne née ou d'adoption ?

VD : D'adoption. Je suis originaire de Dordogne et me suis installée dans le Médoc il y a 6 ans à Listrac. Je cherchais une petite ville proche de Bordeaux, avec un esprit village. Parempuyre est un pur hasard qui au final me va bien. J'ai décidé de m'y installer professionnellement aussi.

GP : Tu es dans l'immobilier c'est ça ?

VD : Oui, je suis conseillère indépendante avec le réseau SAFTI. Auparavant j'étais commerciale dans la construction : j'avais donc déjà un pied dans le domaine de l'habitat et l'accompagnement dans les projets de vie. L'idée d'être indépendante me plaisait beaucoup et je me suis lancée en 2019.

J'ai choisi le réseau SAFTI pour ses valeurs. Cela me permet de travailler en toute autonomie, de chez moi, avec la force d'un réseau national à mes cotés et tous les services qui vont avec. Je fais également partie de la "team Sud Médoc" car ensemble, on est plus fort ! Et je mets un point d'honneur à accompagner mon client tout au long de son projet.

Team Sud Médoc
En binôme avec Céline Tricon de Ludon Médoc

GP : Qu'aimes-tu dans ce métier ?

VD : La possibilité de changer des vies. Vendre une maison n'est pas qu'une question de bien et d'argent : il y a tout l'émotionnel et le suivi juridique à prendre en compte.

Une autre corde à mon arc est d'expliquer mon métier aux nouveaux conseillers indépendants que SAFTI recrute. Et les formations continues que le réseau offre sont essentielles et égales à celles proposées aux agences traditionnelles.

Enfin, je récompense mes apporteurs d'affaire, ceux qui permettent une transaction par leur recommandation sur mon secteur ou partout en France.

Après la vente, nous leur offrons 10% sur mes commissions. C'est la meilleure publicité pour un conseiller, et c'est gagnant gagnant.


GP : Ton profil professionnel est-il un atout dans ton implication bénévole auprès de la Gazette ?

VD : Oui, je suis heureuse que mes compétences commerciales au service de la Gazette puissent aider cette dernière à se développer. Et c'est une solution gagnante pour tous : la Gazette étant un medium informatif, le partenaire profite des services de promotion de celui-ci en louant des encarts publicitaires, en coorganisant des événements etc.

En mode sorcière pour le Bal des Vampires !

GP : Le Bureau vient de te nommer responsable des partenariats et membre au Conseil d'Administration avec des rôles plus spécifiques, peux-tu nous en parler ?

VD : L'association souhaite quelqu'un pour gérer la partie partenariat et marketing. Je vais donc m'atteler à la tâche et créer un réseau de sponsors pour elle, ainsi que développer le service d'encarts publicitaires sur le site.

Je vais aussi créer un annuaire de la ville dans lequel seront répertoriés les commerces, artisans, entrepreneurs, associations, structures médicales, services publics etc. de Parempuyre et qui sera disponible à tous sur le site et mis à jour régulièrement.

Enfin, nous avons remarqué que les Parempuyriens se posaient beaucoup de questions sur les réseaux sociaux à propos du parc immobilier de la ville. J'aimerais rédiger des articles sur le marché de l'immobilier selon les thématiques qui intéressent les habitants. Un sondage à ce sujet sera d'ailleurs posté prochainement, sur le groupe Facebook de la Gazette.


Et puis, en tant que bénévole, je suis disponible pour aider l'association dans son quotidien, comme je l'ai fait pour la fête d'Halloween par exemple !


Merci Valérie, nous te remercions de ton dynamisme et ton expérience qui va beaucoup aider la Gazette !


- Propos recueillis par CBL

Comments


bottom of page