top of page

Retour sur le Conseil Municipal de Parempuyre du 10 décembre 2021


Vendredi 10 décembre se tenait le Conseil Municipal au Vieux Logis, retransmis sur Youtube.

Parmi les discussions et délibérations, 2 infos à retenir.

Dans un premier temps, mme le Maire a précisé les conséquences des récentes restrictions sanitaires annoncées il y a quelques jours par le gouvernement, notamment pour les rassemblements en lieu clos et de contexte festif (repas, danse etc.) De tels événements sont malheureusement à reporter ou à déplacer en extérieur comme le marché de Noël.

Nous conseillons à nos lecteurs de vérifier si les manifestations auxquelles ils comptent assister sont toujours prévues.


Pour la Gazette cela signifie également l'annulation de notre buffet international du 13 décembre (le café trotter est lui maintenu) et la fête de Noël de la Team est en stand by.


L'autre information, qui aura surpris beaucoup de parempuyriens, est l'annonce par Mr Dervieux, d'une décision de justice en défaveur de la mairie suite à un litige avec l'entreprise Ramery dans le cadre de la construction de l'école Madeleine Brès.

Mr Dervieux explique que la ville fait appel de cette décision. Il s'agit d'une condamnation pour un montant de 274 567,34€ avec environ 50 000€ d'intérêts moratoires.

Les élus de l'opposition expriment leurs surprise et inquiétude notamment quant à l'impact financier sur le budget de la commune.

Mr Dervieux explique que la décision a été annoncée très récemment et rassure que cet argent sera pris sur l'excédent du budget de la ville.


Mme le Maire, suite à de nombreuses interrogations des habitants, explique samedi sur les réseaux sociaux : "Ce litige concerne la construction de l’école Madeleine Brès pour des travaux de menuiserie, non effectués par une entreprise de menuiserie.

Ces travaux non effectués ont entraîné du retard pour les autres entreprises.

L'entreprise de menuiserie a quand même facturé à la ville les travaux non exécutés. Nous avons refusé de régler. L'entreprise a déposé plainte au tribunal administratif.

Le tribunal nous condamne quand même à payer la somme demandée par l’entreprise.

Nous avons fait appel de cette décision."


Affaire à suivre donc.


par la Team


Comments


bottom of page