top of page

Retour sur le Forum des associations de Parempuyre 2022

Une belle affluence a envahi la salle de l'art Y Show ce samedi 3 septembre. Une soixantaine d'associations et une fréquentation constante sur la journée ont donné le ton. A l'extérieur, la mairie distribuait des composteurs et quelques rues plus loin, le Forum des Arts à l'Ecole Municipale d'Arts accueillait les visiteurs.

On en profite pour vous remercier de votre venue à notre stand également ! La Gazette a pu trouver quelques minutes pour rencontrer deux assos et vous faire découvrir le large spectre associatif de la commune.


Foule et sourires - (c)Christian Hohmann/LGM

Parempuyre Vertical

Le club d'escalade a vu ses adhésions afficher complet en très peu de temps cette année ! L'engouement est peut-être dû au succès national de Lilian Valadier, 14 ans, champion de France 2022 de blocs U16 (l'une des trois activités de compétition, avec la difficulté et la vitesse). Le palmarès ne s'arrête pas là : depuis 2021 le club compte aussi trois champions de Nouvelle Aquitaine, neuf titres de Gironde et trente-deux podiums nationaux traversant les catégories d'âges et de genre.


Cela confirme la qualité de l'encadrement par le responsable de celui-ci, Nicolas Enjalbert, ainsi que de la direction sportive globale du Président Pierre Rémy. Et l'avenir fait tout autant rêver : "L'un des projets de l'équipe municipale présenté lors de la campagne électorale de 2020 est l'extension du mur d'escalade ; ce mur nous permettra d'ouvrir le club aux trois disciplines et de développer davantage le club."

Le club est en effet actuellement en plein essor, c'est donc le moment d'insuffler davantage de moyens, Parempuyre étant partenaire Terre de Jeux 2024.


Pierre Rémy - (c)Celine Blanchet/LGM

Association Tram C à Parempuyre

Alors que beaucoup furent déçus et / ou fatalistes en apprenant que le tram n'irait finalement pas jusqu'à Parempuyre, d'autres comme Stéphane Saubusse et Bernard Daugreilh, représentant l'asso Tram C à Parempuyre, véhiculent espoir et assurance. "Le tram finira par venir ici, c'est la suite logique qui n'échappera pas avec la transition énergétique, explique Stéphane Saubusse. Il faut continuer à taper du poing et ne pas accepter la décision de Bordeaux Métropole aussi rapidement. Ce n'est pas une question économique puisque le transport public n'est de toute façon pas rentable, et les études ont sous-évalué la potentielle fréquentation, comme ça a été le cas pour Blanquefort."


Le Schéma des mobilités prévu par Bordeaux Métropole serait inéquitable envers certaines communes qui la composent. "Bordeaux Métropole ne considère pas notre côté du Médoc, la Médopole* comme vous l'appelez, comme une zone composée de citoyens avec des besoins similaires à ceux des métropolitains."

Pourtant la mobilité professionnelle et estudiantine est aussi dynamique à Parempuyre qu'à Blanquefort. "On nous dit de prendre le vélo pour rejoindre la gare de Blanquefort mais des bouts de pistes cyclables sont manquants à certains endroits", ajoute le Pianais.

Le projet métropolitain prévoit un développement des bus express, mais les routes restent engorgées. Et le pouvoir d'achat paie l'addition en carburant.


Parempuyre est une ville transit en matière de transport entre le Médoc et la métropole. Le tram jusqu'à elle permettrait autant aux Parempuyriens de délaisser leur voiture pour ainsi faire des économies et protéger l'environnement, qu'à leurs voisins médocains (Ludon par exemple) de jouir d'un transport public adapté à leur vie (r)urbaine à proximité.


Illusoire ou avéré ? Des solutions alternatives ont été votées à Bordeaux, avec notamment un bus plus fréquent qui amènerait les Parempuyriens au tram de Blanquefort. Le RER métropolitain va également prévoir un arrêt à Parempuyre. L'association est en tout cas convaincue de la venue inévitable du tram ici et des bénéfices environnementaux et économiques que cela engendrera.


S. Saubusse et B. Daugreilh - (c)Celine Blanchet/LGM

Deux associations, deux domaines très différents, mais un point commun : améliorer la vie des Parempuyriens.


Propos recueillis par C.BL


*Médopole : terme inventé par l'association la Gazette Médopolitaine (nous !) pour signifier l'ensemble des communes situées entre le sud du Médoc et le nord de la métropole bordelaise, à savoir Le Taillan médoc, Blanquefort, Le Pian Médoc, Parempuyre, Ludon Médoc, Macau et Arsac.

Komentar


bottom of page