top of page

Tric'ou thé ?

#caritatif #loisirs


Les Streetcoteuses dont nous vous parlons souvent car ce sont nos copines proposent un atelier très sympa qui pourra ravir tous les âges.


C'est dans la grande salle de la maison des associations parempuyrienne, La Cigogne, que je retrouve Marina, la Présidente de l'asso et ses convives. J'y retrouve même une de nos bénévoles Lydia ! Cette dernière, qui gère en parallèle la communication en ligne des Streetcoteuses, n'a pas résisté et a sorti les aiguilles.

Lydia et Marina

Pas de minimum de connaissance en tricot ni de minimum d'âge, mais une belle ambiance décontractée et active pour une activité créative, socialisante et au profit des plus démunis.


La générosité ne s'apprend pas, c'est naturel ; chaque bénévole a amené de quoi faire un bon goûter ! "Mais non, il ne fallait pas !" Les pelotes inondent les tables, les patrons se déplient et les dames (et le jeune garçon, s'il vous plait !) s'installent pour créer. Des vêtements, des doudous, des bonnets Innocent, et de la vie ! Parce que ces bénévoles, en plus de donner du temps, de l'argent, du matériel et des compétences, partagent un savoir et une gaieté aux autres présents. Une gentillesse, une bienveillance comme nous les chérissons à Parempuyre.

Rose Anna très concentrée, Nathan aussi !

L'idée de départ de cet atelier est de réunir les bénévoles déjà en place et qui, à cause de la COVID, n'ont pas pu travailler ensemble, voire se rencontrer avant. L'une d'elles m'explique l'importance de ce type d'atelier, car au-delà du tricot, il y a un véritable potentiel de rencontres, chose qui manquait beaucoup depuis plus d'un an et demi, surtout pour les personnes plus isolées, et / ou plus âgées.

On partage des idées, des projets [...] La première dame qui est arrivée aujourd'hui fait de la couture, on a pour projet de coudre des cœurs pour les femmes opérées du sein ; on va également faire des kits layette pour les naissances.

Marina Dumas, Présidente de l'association


Ne vous fiez pas aux apparences, l'asso manque cruellement de laine ! Fouillez dans le grenier, ouvrez les vieux cartons de mamie, et partagez avec ceux qui en ont besoin comme les Streetcoteuses !


Ecolo et humain, 2 en 1.

Les magasins de laine, de tissu et les merceries sont des partenaires potentiels que Marina va démarcher.

A noter : tout don, qu'il soit monétaire, en nature ou dans le cadre d'un partenariat est éligible pour une réduction ou un crédit d'impôt allant jusqu'à 75% du montant (dans le cas d'un don de pelotes par exemple, vous indiquez à l'asso la valeur marchande à laquelle vous auriez vendu les pelotes en l'état - à prix cohérent, la Trésorerie n'est pas dupe ! - et c'est ce montant qui servira de base)


Des projets d'ateliers hors bénévolat ?

Pour le moment les tricoteuses s'adaptent à leur nouvelle vie post-COVID mais font l'honneur à la Gazette d'animer des initiations au tricot. Les Tricots du Cœur auront lieu en décembre (et 2022, qui sait) et seront ouverts à tous. Au programme, des pompons de Noël pour les plus petits, et des mini bonnets Innocent pour les autres, les fameux bonnets qui couvrent les petits smoothies de la marque. Infos à venir...

par Martine, bénévole de Blanquefort

C'est donc dans cette belle ambiance que je laisse ces femmes (et ce petit homme) de cœur, et que je vous pose la question, Tricot ou Thé ? Réponse : LES DEUX !!


Retrouvez les Streetcoteuses sur Facebook et Instagram et à la Maison des assos le mercredi après midi (sur inscription et pass sanitaire)


EMAIL



- Par CBL


bottom of page