top of page
manreadingnewspaper_edited.png
  • Dominique Gravois

Une date, des histoires : la fête des mères

Dimanche 29 mai 2022, une journée spéciale dans notre calendrier !


Dans toutes les familles, la même « formule emplie d’amour » retentira : "Bonne fête maman" !

Même si quotidiennement on peut lui apporter les preuves de son amour et les remerciements qu’elle mérite pour toute l’affection qu’elle nous offre, cette fête des mères officielle permettra à ceux qui n’y pensent pas souvent de la célébrer ce jour-là.

A notre époque, une maman prend plusieurs formes : belle-maman, seconde maman, mamange (maman qui a perdu un enfant), maman de cœur, etc. Quelque soit l'origine de votre lien, biologique ou non, c’est l’occasion de lui offrir un cadeau, pour lui montrer votre affection. Une petite attention fait autant, sinon plus plaisir, qu’un achat.

 

La fête des mères chez nous

En France, la fête des mères se célèbre le dernier dimanche de mai, sauf si la Pentecôte tombe le même jour (en 2023 par exemple). Dans ce cas, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin (Dimanche 4 juin 2023).

Le texte de loi du 24 mai 1950 instituant la « Fête des Mères » précise que « La République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la ‘Fête des mères’.»

Simnel Cake -,Wiki

Et ailleurs

Pour la grande majorité des pays du monde, notamment la Belgique, l’Italie, la Suisse, l’Allemagne ou le Danemark, la fête des mères se fête le deuxième dimanche de mai.


Aux Etats-Unis, c'est également le deuxième dimanche de mai que les mamans sont à l'honneur. La tradition veut que l'on offre des cartes de vœux et que l'on fasse une grasse matinée avec petit déjeuner au lit de rigueur !


En Espagne, "El dia de la Madre" se fête le premier dimanche de mai, et c'est l'occasion pour chaque mère de se reposer. La coutume est que toute la famille aille au restaurant où il sera offert une fleur à chaque mère. Au Portugal, c’est également le premier dimanche de mai.


Au Royaume-Uni et en Irlande, la fête des mères (Mother's Day), est célébrée le troisième dimanche avant Pâques. Traditionnellement, on déguste le Simnel cake, gâteau aux fruits et à la pâte d'amande saupoudré de sucre à la violette. Au XVIème siècle, on donnait le droit aux domestiques des grandes familles anglaises d’avoir ce jour de repos afin de se retrouver en famille.


Au Luxembourg, on met à l’honneur sa maman le deuxième dimanche de juin. En Argentine, la fête des Mères tombe le troisième dimanche d'octobre. Et pour terminer, en Chine, on ne célèbre sa maman que jusqu'à 35 ans ! La fête est réservée aux jeunes générations et ne figure pas au calendrier officiel chinois.


Quelles sont les origines de la fête des Mères ?

La Fête des Mères a eu une longue gestation avant de devenir ce qu’elle est actuellement. Dans la Grèce Antique, on fêtait déjà Rhéa, la mère de tous les dieux. 

Au Vème siècle avant Jésus-Christ, les Romains rendaient hommage aux mères et aux femmes. On célébrait alors Mater Matuta, la déesse de l’aurore et de l’enfantement. Elle avait lieu le 11 juin.

Au XIXème siècle, Napoléon évoque la création d'une fête des Mères officielle, célébrée au printemps.

En 1897, pour lutter contre la dépopulation et mettre en avant l'importance de la fécondité et les vertus de la famille, l’idée d’une fête des enfants est lancée.

Plaque se trouvant à Artas - Mairie d'Artas

Le 10 juin 1906, la toute première célébration des mères a lieu à Artas (Isère) lorsque le Maire décide de mettre les mères à l'honneur, en récompensant les plus méritantes dans une véritable ambiance de fête.

Mais ce n’est que le 16 juin 1918 que se déroule, à Lyon, la première "Journée des mères" à l'initiative du colonel de la Croix-Laval. C'est le début de la tradition.

Le Président de la République Vincent Auriol signe le 24 mai 1950 un texte de loi instituant la fête des mères et la fixant au  dernier dimanche de mai.


Et le cadeau ?

Par tradition, ce jour-là, les mères reçoivent un cadeau. Pour cette « Fête des Mamans », les plus jeunes enfants préparent une petite attention créative dans leur école (les traditionnels colliers de pâtes d’il y a quelques décennies ont laissé la place à des origamis, poésies, porte-clés et même des petites fleurs avec leur pot décoré ou peint, etc.).

Pour les plus grands et les adultes, achats de fleurs, bijoux, appareils électroménagers ou autres « smartphones » sont « de circonstance » et font l’objet de critiques de la part de ceux qui ne voient dans la célébration de cette Fête des Mères qu’une fin commerciale de plus.


Mais après tout, c'est elle qui (le plus souvent) vous a mis au monde et qui a fait de vous ce que vous êtes devenu, alors si vous mettez beaucoup d'amour et d'affection, quel que soit le cadeau que vous lui offrirez, il sera, pour votre maman, le plus beau.


« Bonne fête à toutes les mamans »


Par Dominique Gravois

ESPACE PUB

bottom of page