top of page

La librairie Les Mots du Zèbre : Un refuge culturel au cœur d'Eysines

Située en plein cœur d’Eysines, la librairie indépendante Les Mots du Zèbre se distingue en tant que havre de culture et de convivialité, incarnant un engagement pour l’écologie et un ancrage local fort.


Fondée par Mélanie en 2022, cette librairie généraliste est membre de l’association des Librairies Indépendantes en Nouvelle-Aquitaine (LINA), ce qui lui permet d’organiser des animations régionales, d’accueillir des auteurs en tournée et de participer activement à la vie culturelle de la région.



Des livres, mais pas que !

Les Mots du Zèbre s’adresse à un public large, proposant une sélection variée allant de la littérature générale aux bandes dessinées, en passant par les documentaires, avec une spécialisation notable en écologie. Outre les livres, la librairie offre également une gamme de papeterie originale et colorée, des activités ludiques et des jeux éducatifs, ainsi qu’un rayon manga en pleine expansion. Le fonds jeunesse est particulièrement riche, répondant aux besoins d’un public familial typique d’Eysines.

 

Plus qu’une librairie, un lieu de vie

Mélanie insiste sur l’importance de faire des Mots du Zèbre un véritable lieu de vie, un espace où flâner est encouragé. La librairie se veut également dynamique, organisant régulièrement des ateliers pour enfants, des lectures, des rencontres avec les auteurs et des soirées thématiques, comme par exemple, la soirée Harry Potter qui s’est déroulée début février.


 
 

De la même manière, Mélanie ouvre la terrasse de la librairie gratuitement à qui veut se faire connaître. Dernièrement une créatrice de bougies a ainsi pu installer un stand pour faire connaître ses produits et les vendre.

 

Des synergies avec les acteurs locaux

Le centre-bourg connaît un beau développement depuis l’arrivée de la librairie en 2022, créant ainsi un terreau fertile pour de belles synergies. Concernant les institutions, la librairie travaille beaucoup avec la médiathèque. La librairie sert la médiathèque pour ses commandes et les bibliothécaires jeunesse viennent au moins quatre fois par an à la librairie pour être conseillés sur les nouveautés. Il y a également des partenariats pour des prix littéraires, comme le prix "Histoire(s) de lire", organisé avec les écoles maternelles et élémentaires de la commune.


Concernant les commerces, Les Mots du Zèbre est partenaire avec la boulangerie Châteauneuf

du pain à Eysines qui fournit les goûters pour les animations. Le magasin Copains des champs a également fait une dégustation lors du festival "Pépites en stock". Mélanie est très attachée à faire travailler les commerces autour d’elle.

 

Un événement à noter

Comme évoqué précédemment, la librairie organise au moins un atelier jeunesse et une rencontre auteur par mois.

Le vendredi 29 mars, la librairie organise une rencontre à la médiathèque d’Eysines avec Philippe Besson, un grand auteur de la littérature française actuelle. Il viendra notamment présenter sa dernière œuvre "Un soir d’été".

 


Pour parler de la librairie et s’imprégner de son état d’esprit, quoi de mieux que de lire les réponses de Mélanie à nos questions...


Pourquoi avoir choisi Eysines pour ouvrir votre librairie ?

Lorsque j’ai ouvert la librairie, beaucoup ont ouvert au même moment ou un peu avant. Ce côté de la métropole de Bordeaux était vraiment le point à prendre. Eysines est aussi une commune centrale qui permet de toucher les communes aux alentours.


Ce choix s’inscrit également dans mon engagement écologique, la librairie se trouvant dans une ancienne maison bordelaise en pierre qui a été rénovée. Tout le mobilier de la librairie a d’ailleurs été fait sur-mesure par une entreprise française qui est dans la même démarche que moi. Le bois est issu de forêts gérées de manière durable et l'enseigne travaille beaucoup pour des librairies et des boutiques bio.


Quelle est l’origine du nom Les Mots du Zèbre ?

C’est très dur de trouver un nom ! Déjà parce qu’il y avait plein d’autres libraires qui ouvraient à ce moment-là. Le nom devait alors se distinguer, il fallait qu’il puisse interpeler. J’aimais bien les noms qui évoquent les animaux. Le zèbre permet de désigner les personnes à haut potentiel intellectuel, mais ce n’est pas tout à fait pour cela que je l’ai choisi. Pour moi, ces personnes ont une sensibilité particulière, une manière de penser différente ; elles se posent des questions sur le monde. Et puis c’est un animal qui parle autant aux adultes qu’aux enfants. Enfin, il se trouve que la graphiste avec qui je travaille dessine de très beaux zèbres, le nom était donc tout trouvé !


Comment sélectionnez-vous les livres proposés à la librairie ?

Au fur et à mesure, je commence à savoir quels sont les auteurs aimés de mes clients. Concernant les nouveautés, les représentants nous aident, ils vont nous dire si tel ou tel titre est attendu, s’il y aura des retombées presse… Ensuite, il y a le réassort. À chaque fin de journée, je regarde les ventes et je décide si je reprends des titres ou pas, au risque de ne pas les vendre de nouveau. C’est tout un équilibre à trouver.



Que diriez-vous aux personnes qui ne sont pas encore venues afin de les inciter à franchir la porte de votre librairie ?

J’aimerais leur dire que c’est un lieu chaleureux, qu’il ne faut pas hésiter et que ce n’est pas seulement réservé aux gens qui lisent. Nous sommes ouverts à tous et le prix du livre est le même partout ! Il faut aussi noter que le service de commande est gratuit.


Je dirais aussi qu’acheter un livre chez un libraire, ce n’est pas un acte anodin. Ce geste permet de faire vivre tout un écosystème sur son territoire : on fait travailler des personnes, on fait vivre un quartier. C’est aussi un lieu où on peut profiter d’animations à moindre coût, voire gratuitement.

Si la librairie était un personnage de roman, qui serait-elle ?

Ce serait un personnage fort, capable de surmonter les épreuves et n’ayant pas une vie linéaire, à l’image de ceux des romans de Sophie Avon ou de Julia Kerninon. Cela représente bien l’état d'esprit de la librairie.

S’il y a une apocalypse zombie demain, quels livres dois-je emporter en priorité ?

Sans hésiter, "Au bonheur des dames" de Zola pour un classique intemporel, le dernier prix Goncourt "Veiller sur elle" de Jean-Baptiste Andrea et "Griffes" de Malika Ferdjoukh, un roman ado policier très captivant.


Infos pratiques

Les Mots du Zèbre

76 Avenue de la Libération

33320 Eysines

09 81 63 49 01


Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h30.

Ouvert le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30.


 

Par Julie Dauch

Photos ©JD/LGM 2024

Commenti


bottom of page