top of page

Parempuyre : l'harmonie du corps et de l'esprit avec Cal'hypnose


Corine Ferraro, quadra dynamique et bienveillante, nous ouvre les portes de son cabinet d'hypnothérapie à Parempuyre, ville qu'elle élit domicile depuis février cette année. Rencontre apaisante et positive.

 

Rendez-vous rue Landegrand. Oui, la voie en travaux pour les deux prochaines années ! Mais on est vite rassuré : "Je suis dans une petite impasse et il y a de la place pour se garer", indique Corine. La rue étant en sens unique, il faut passer par la route de Pauillac ; son cabinet se trouve dans le segment entre le chemin des Ânes et le passage à niveau.

Corine a choisi Parempuyre pour sa proximité avec Bordeaux, le Médoc, la météo (elle est de la région parisienne) mais aussi pour son cadre plus calme que la ville de Bordeaux. "Je fais ma méditation au lac de Parempuyre le matin, c'est très agréable."

UNE HISTOIRE DE CONFIANCE

Le cabinet est neutre et cosy. L'effort est mis sur une configuration chaleureuse et qui invite à se détendre. On est loin du béton armé et du blanc aseptisé que l'on peut retrouver dans certains établissements de santé. Des plantes vertes amènent le côté "nature". Une senteur très subtile et fleurie embaume la pièce et une douce musique se devine en tendant l'oreille. Notre entrevue se fait au bureau de Corine.


On se sent accueilli, accepté tel qu'on est. "La personne doit se sentir de suite en confiance et ça commence par le lieu où elle est accueillie. La seconde étape est la mise en confiance par le thérapeute, explique Corine. La première séance est toujours plus longue, elle dure environ 1h30 car nous allons apprendre à nous connaitre et la confiance s'installe à ce moment-là. Je suis une accompagnante, je suis donc aux cotés de la personne pendant son travail de guérison ou son développement personnel. Si celle-ci n'a pas confiance, ça ne fonctionne pas."


SCEPTIQUE, PAS CYNIQUE

Corine n'a pas toujours été hypnothérapeute ; elle gère une régie publicitaire et fait de la coordination éditoriale pour la presse médicale. Mais, comme pour beaucoup, elle ne se retrouve plus au sens humain. Ses priorités changent, être bien dans son corps et son esprit prime. "J'ai découvert l'hypnothérapie en tant que "patiente". J'étais comme beaucoup sceptique au départ mais j'ai voulu essayer d'améliorer mon quotidien et mieux gérer mes émotions, et ce, sans médicament. Je n'avais rien à perdre à tester cette thérapie."


Un poids s'est de suite ôté de ses épaules et elle a décidé de mettre ce nouvel état à profit, en aidant les autres à son tour, et de casser les clichés sur l'hypnose.

"Quand on parle d'hypnose, les gens pensent tout de suite aux hypnotiseurs de spectacle et ça leur fait peur", raconte la thérapeute. L'hypnothérapie, celle qui soigne et accompagne, n'a rien à voir. La personne a le contrôle de son corps et de son esprit, elle n'est pas endormie ni manipulée ; elle peut tout arrêter à tout moment."


RÊVES ÉVEILLÉS

L'hypnothérapie vous amène à un état de conscience modifié, c'est à dire que votre côté rationnel et analytique, et votre côté émotionnel et intuitif se rapprochent, se rencontrent, travaillent ensemble. Vous êtes-vous déjà demandé comment vous êtes rentré chez vous en voiture alors que vous n'avez pas de souvenir d'avoir consciemment tourné à droite, à gauche etc. car vous "rêvassiez" ? C'est un état de conscience modifié. Corine aime dire que c'est "un accompagnement pendant un rêve éveillé". On est apaisé mais on a toujours le contrôle.


FORMATION

Corine a suivi sa formation de Maitre Praticien en Hypnothérapie (le niveau supérieur du cursus) à Ressources Mentales au Bouscat et Quintessence à Gradignan. Elle se forme régulièrement pour développer ses compétences et apporter de nouveaux outils à son travail.

pixabay

'DES' HYPNOSES

Plusieurs types d'hypnoses existent. Corine a choisi l'hypnose Ericksonnienne, mise en place par le psychiatre américain Milton Erickson. Sa thérapie est (re)connue car elle est centrée sur le "patient", qui est l'acteur de sa guérison et de son mieux-être. Elle permet d'améliorer le quotidien parasité par des maux plus ou moins envahissants : état dépressif, troubles alimentaires, traumatisme, stress, phobies, addiction, manque de confiance en soi, insomnie etc.

Sans se substituer à un médecin ni à un traitement classique, l'hypnothérapie accompagne les gens dans leur quotidien, et peut même faciliter la convalescence d'un malade, par exemple pour soulager les effets secondaires liés à la chimiothérapie.


"Dans les séances, selon comment ça se déroule et les problématiques identifiées, j'inclus d'autres types de thérapies, ou plutôt outils thérapeutiques comme la PNL (Programmation Neuro-Linguistique) et la SBA (Stimulation Bilatérale Alternée) qui vont développer d'autres ressources déjà présentes en nous", explique Corine.


Le deuil est également une période difficile que Corine peut aider à surmonter, qu'il soit humain ou animalier. "Perdre un animal de compagnie peut être aussi douloureux que perdre un membre de sa famille, voire plus. Leur amour inconditionnel nous nourrit, j'ai moi-même perdu ma chatte et c'était très dur pour moi." Nombreux sont ceux qui pensent que faire son deuil c'est oublier ; au contraire, ça permet d'accepter la réalité et d'avancer, grâce au souvenir de ces êtres perdus.

LES ADOS

"Je me spécialise aussi dans l'accompagnement des jeunes. L'adolescence est un période charnière entre l'enfance et l'âge adulte. C'est une transition compliquée et les repères sont différents de nos jours avec le monde virtuel qui peut faire beaucoup de mal. Les normes sont différentes et les "selfies", les retouches, les filtres cachent souvent des maux profonds. Quand un parent m'appelle pour son adolescent, je demande toujours à ce que ce dernier m'appelle. Il faut qu'il soit volontaire pour faire la thérapie et non qu'il se force à la demande de ses parents."


Presque tout le monde est réceptif à l'hypnose. Les plus sceptiques une fois qu'ils ont lâché prise obtiennent même les meilleurs résultats ! - Corine

THÉRAPIE BRÈVE ET ADAPTÉE

L'hypnothérapie dure généralement 1 à 5 séances par "problématique". Mais parfois elle en "débloque" d'autres : c'est en allant consulter pour le deuil de son chat que Corine a en même temps pu arrêter de fumer !


PRISE EN CHARGE

À ce jour, quelques mutuelles proposent le remboursement total ou partiel des séances d'hypnothérapie. Malgré les vertus reconnues par la médecine (l'hypnose est utilisée par des anesthésistes et des sages-femmes par exemple), la CPAM n'a pas encore franchi le pas.


"J'ai aligné mes tarifs : la séance est à 60€ mais les adolescents à partir de 15 ans et les étudiants payent 50€."


Tout le mois de mars, la première séance est à moitié prix, c'est l'occasion de tester l'hypnose sans se ruiner.


- Propos recueillis par C.BL


œuvre d'un ami à Corine

CAL'HYPNOSE

84 rue de Landegrand, 33290 PAREMPUYRE

Sur rdv uniquement au 07 88 11 95 57






Comentarios


bottom of page