top of page

Une nouvelle boutique à Parempuyre vous promet le sourire

Nouveauté pour les habitants de Parempuyre : une boutique de prêt-à-porter ouvre ses portes le 22 septembre dans le centre-ville.


Depuis avril 2022 et la fermeture de Ozé, il n’y avait plus de boutique de prêt-à-porter à Parempuyre, hormis les modèles proposés par la mercerie De filles en Aiguille. Bonne nouvelle, une nouvelle boutique prend la place de l'agence Domos (qui est partie en face, dans de nouveaux locaux au 32 avenue Durand Dassier) : Smile by Mimi.



Rencontre avec sa gérante, Mylène, une jeune femme pétillante, souriante (elle a même tatoué le mot Smile - sourire en anglais - sur elle) et pleine d’idées pour faire bouger le centre-ville.


Une jolie vitrine est déjà en cours de réalisation. Déco soignée, esprit bohème-chic, fauteuil et canapés moelleux, machine à café… tout est pensé pour que Smile by Mimi soit un endroit où on peut shopper des vêtements mais pas seulement…


Mylène - Je veux créer un endroit où on peut certes acquérir du prêt-à-porter féminin (taille 36 à 48), des accessoires, de la maroquinerie et des bijoux dans un esprit bohème, chic, rock mais aussi un espace où on se sent bien. Une boutique où on peut venir entre copines, boire un café pendant que l’une fait des essayages… manger un petit gâteau. Un véritable espace convivial.


Vous avez toujours travaillé dans le prêt-à-porter ?

Mylène - Pas du tout ! J’ai fait des études de psycho, puis je suis devenue atsem et AVS [auxiliaire de vie sociale, ndlr] à la Réunion pendant 3 ans. Une fois rentrée en France, j’ai repris mes études mais tout avait tellement changé ! J’ai eu l’opportunité de travailler comme secrétaire médicale pendant 13 ans.

Puis j’ai eu un pépin de santé qui m’a bloquée à la maison. Alitée, j’ai eu le temps de cogiter. J’ai de la famille qui travaille dans le prêt-à-porter, j’ai baigné dans le milieu et ça m’a toujours plu alors je me suis lancée !


Parempuyre, c’était un choix ?

Mylène - Tout à fait. Nous vivons à Parempuyre depuis 2016. Mon mari travaille à Mérignac (la boucherie Montesquieu) mais moi je ne me voyais pas ailleurs. J’ai prospecté et quand j’ai vu que Domos allait déménager, j’ai sauté sur l’occasion. Les démarches administratives ont été longues, j’ai eu quelques déboires mais ça y’est, j’y suis ! J’ai vu tout ce que mon mari organisait, pour faire vivre les petits commerces et j’ai moi-même envie de dynamiser le centre-ville ! Organiser des soirées avec différents commerçants de la ville, qu’on se fasse tous travailler les uns les autres.


Qu’aimeriez-vous proposer en plus ?

Mylène - J’aimerais organiser des soirées privatisées : 8 à 10 copines viennent à la boutique pour faire du shopping en toute tranquillité, boire un verre, manger une mignardise. Je souhaiterais organiser ce type de soirées 2 fois par mois avec un droit d’entrée, pourquoi pas.

Plus tard, j’aimerais aussi accueillir des créateurs et des produits de beauté… Je voulais aussi proposer du matchy-matchy mère-fille [collection de vêtements assortie entre mère et fille, ndlr] mais c’est pour l’instant en stand-by. Chaque chose en son temps !

Je veux également changer de collection assez régulièrement pour proposer des choses nouvelles.



Que peut-on vous souhaiter pour cette ouverture ?

Mylène - Que les gens poussent la porte de la boutique, même par simple curiosité !


 

Smile by Mimi ouvre ses portes les vendredi 22 septembre à 9h30 au 32 avenue Durand Dassier à Parempuyre. Il y aura une inauguration où les commerçants de la ville sont invités le dimanche 24 à 14h30 (les habitants sont également les bienvenus).


Ouverture du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30

Vendredi et samedi non stop.

Ouverture quelques dimanches matins avant certaines fêtes (Noël, fête des mères, St Valentin)

FACEBOOK / INSTAGRAM


Propos recueillis par Claire Zech

Photos (c)CZ/LGM 2023


 

Si cet article vous a plus, faites-le savoir d’un pouce levé (like) sur nos réseaux sociaux et partagez-le.

Encouragez notre équipe de bénévoles et aidez-nous à promouvoir la Gazette auprès de vos familles et amis.


bottom of page