top of page

Feux d’artifice, ennemis des animaux (+ astuces pour un 14 juillet paisible)

L’été est souvent synonyme de feux d’artifice partout en France, mais il est malheureusement aussi synonyme de pic des fugues d’animaux de compagnie. S’ils font le bonheur des petits et des grands, c’est loin d’être le cas pour nos compagnons qui eux subissent ce moment. Ces lumières brutales et ces détonations soudaines et violentes sont pour eux un danger à fuir.



Les conséquences néfastes sur nos animaux sont nombreuses : stress, vertiges, nausées, vomissements, tremblements, problème cardiaque… Voici quelques conseils pour gérer au mieux ces moments.


1- Ne l’emmenez pas

Inutile de lui infliger stress et angoisse. Laissez-le dans son cocon rassurant, à la maison. Par la panique, votre compagnon peut devenir agressif et/ou s’enfuir. Pour éviter le danger, les chiens ont le réflexe de courir dans tous les sens. Ils peuvent parcourir des dizaines de kilomètres et risquent de traverser une route et de se faire percuter.


Aussi, contrairement aux idées reçues, il ne faut surtout pas amener un chiot pour "l’habituer". C’est le meilleur moyen de le traumatiser. Tenu en laisse, il ne peut pas s’enfuir et c’est si violent qu’il est impossible qu’il s’habitue.


2- Installez lui un abri

Avant tout, mettez-le dans la maison. Ne le laissez surtout pas dans le jardin et permettez-lui de se cacher. Aidez-le en lui installant son panier dans un endroit calme et sombre. Vous pouvez également lui mettre à disposition sa caisse de transport. Ce lieu clos et sombre lui permettra de se sentir en sécurité.


Idem pour les chats. Ils savent très bien où se sentir en sécurité : laissez-les y aller et ne les dérangez surtout pas.

Quant aux NACS (serpents, furets, etc.), ils se réfugieront dans leur petite maison. Pour finir, fermez les volets pour éviter qu’ils ne voient les lumières du feu.


3- Laissez-le tranquille

Si votre animal a peur, continuez vos activités pour lui montrer qu’il n’y a pas de quoi s’effrayer. Evitez également de crier et de générer encore plus d’incompréhensions.


De plus en plus de comportementalistes cassent le cliché qui dit qu'on ne doit pas rassurer le chien quand il a peur : "Caresser ou prendre son chien dans les bras ne l’encourage pas à avoir peur. [...] Le meilleur moyen de contrôler la situation est de récupérer votre chien pour le mettre hors de portée du danger. [le chien] apprend ainsi qu’il peut compter sur votre présence et choisira, au fil des expériences, de se tourner vers vous plutôt que de prendre des décisions néfastes." (Site Cynotopia)


4- Distrayez-le

Si vous restez avec lui, essayez de détourner son attention en jouant avec lui par exemple. Si vous le laissez seul à la maison, n’hésitez pas à lui laisser la télévision ou à mettre de la musique. Ce bruit de fond atténuera celui des détonations.


5- Des calmants naturels apaisants

Que ce soit pour les feux d’artifice, les pétards, les orages, il existe plusieurs remèdes naturels pour apaiser votre compagnon.


- de l’homéopathie (sur conseil d'un vétérinaire)

- des phéromones apaisantes en spray ou en collier

- des compléments alimentaires notamment à base de thé vert

- un médicament gel (sur prescription) à appliquer sur les gencives. Au moment de sortir votre chien, massez-le avec le gel. Cela l’apaisera un certain temps.


6- La désensibilisation

Feux d’artifice, orages… certains chiens peuvent craindre les bruits brusques. La désensibilisation peut etre une solution.

Il va falloir le déconditionner petit à petit. Pour les chiots, il existe des CD spécialisés de sons du quotidien : tondeuse, coups de feu, orages… ainsi que des CD d’ambiance zen dont certains morceaux fluctuent entre bruits d’eau et d’orages.


Pendant les repas ou lors des moments jeux, passez ce CD dans un premier temps en sourdine puis augmentez le volume chaque jour. Lorsque le bruit d’orage survient, lancez la balle à votre chien pour qu’il associe ce bruit au plaisir. La désensibilisation peut prendre du temps, mais c’est efficace !


7- La détente

Une fois ce mauvais moment terminé et afin d’évacuer le stress vécu, il est conseillé de "détendre" votre compagnon. Avec une balade par exemple.

​RAPPEL : Outre le fait que l’identification de votre animal (chat, chien, NAC) est obligatoire, elle n’est également efficace que si les informations sont mises à jour. Cette démarche pourrait vous permettre de retrouver votre animal en cas de perte ou de fuite.


Par Lydia Besse

Sources : 30 millions d'amis / Icad / La clinique des Embruns de Ludon Médoc (Merci à Caroline)

Graphisme par Lydia Besse

Comments


bottom of page