top of page

Reporter d'un jour : Claire vous conte l'expo Harbinger d'Hugo Durante au Taillan-Médoc

La Gazette Médopolitaine encourage la participation des lecteurs au développement de la presse de proximité. Claire C., rencontrée lors des journées du Patrimoine 2023 au Taillan-Médoc, est une femme passionnée d'art et de folklore. Elle raconte son ressenti sur les deux dernières expositions Prismes - Harbinger créées par Hugo Durante. Le premier volet de cette trilogie artistique taillanaise est décrit ici.


Bonne lecture à tous.


 

Harbinger #2

Le 18 novembre 2023 fut le deuxième volet du Harbinger de l'artiste Hugo Durante ; une rencontre animée par Anne-Sophie Jean, médiatrice artistique pour l'association BAM projects, qui représente l'artiste, présent également, et un auteur, Bertrand Dumeste, dont la mission était d'accompagner les participants dans les légendes inspirées par les œuvres d’Hugo Durante.


Après avoir été accueilli au Château du Taillan, le groupe de visiteurs pénétra dans le chai pour y découvrir trois magnifiques pièces d'Hugo Durante. La contemplation et les explications de celui-ci furent suivies d'un atelier d’écriture, animé par Bertrand Dumeste.


La participante Carlie Chavel fut de nouveau très inspirée lors de cet atelier, si bien qu'elle fournit un nouveau récit (ou peut être une prolongation du précédent - voir l' encadré de l'article Harbinger #1), que vous pourrez lire prochainement.



Harbinger #3

Samedi 20 janvier 2024, de nombreux Taillanais, petits et grands, se retrouvaient au Polca, lieu de culture par excellence de la commune. Aude Lipman, directrice du pôle culturel, Anne-Sophie Jean et Velours Noir, artiste illustratrice, nous conviaient à un atelier artistique inspiré d'une œuvre d'Hugo Durante.



La journée continua avec une balade contée au-delà du crépuscule, en compagnie de Thierry Giraud, conteur professionnel, autour des œuvres d'Hugo Durante. Le groupe fut ensuite amené à la prochaine destination dans un minibus mis à disposition par la commune. Le Château de la Dame blanche se révéla sous nos yeux. Devant le chai, nous avons commencé à échanger les uns avec les autres, ainsi qu'avec Bernard des Amis du patrimoine du Taillan-Médoc et Thierry Giraud, tout en appréciant l'arrivée de la lune dans un ciel aux dégradés de bleu, rose et violet.



Le dernier convoi de visiteurs arriva enfin. Nous nous rendîmes dans le chai, où les œuvres d'Hugo Durante étaient mises en lumière, littéralement. L'artiste était là et conversait avec certains admirateurs ; il révéla que la pièce ci-dessous était inspirée du serpent du Gabon.



Installés sur des bancs, nous fûmes transportés dans le monde de Thierry Giraud, un univers dans lequel les œuvres autour de nous prirent vie, dans une atmosphère unique produite par le décor du chai. L'un des contes nous captiva davantage : jadis, la jeune Blanca, son père et de nombreux guerriers Maures arrivèrent et s'installèrent dans notre région. Blanca tomba en émoi pour un homme du coin et décida de rester ici pour veiller, avec lui, sur les vignes, alors que les Maures reprirent la route vers d'autres terres à conquérir. Depuis ce temps, LA DAME BLANCHE veille sur les Taillanais avec ses bons présages.


Bernard confirma ces dires et la présence de la dame blanche sur notre commune. Je vous assure que nous l'avons aperçue !


Une ultime histoire est inspirée d'une des sculptures d’Hugo Durante : nous nous promenons dans la campagne d’un pays en Asie. Un couple de vieux paysans sans enfant découvrirent un jour un œuf et décidèrent de l’adopter. Pendants des années, le couple vit heureux et épanoui avec l'être sorti de l'œuf : un reptile qui devint alors très grand, trop grand, si bien qu'ils durent prendre une décision très difficile et aux conséquences inattendues...


Après ce temps de contes (réels ou imaginaires ?) dans le chai, nous partîmes en promenade contée en allant vers les œuvres les plus récentes d’Hugo Durante.



Ce retable est agrémenté d'une œuvre d'Hugo. Vous l'avez trouvée ?



Serait-ce une apparition en devenir au loin ?


La nuit tomba. Nous nous engageâmes dans les vignes serpentées en direction du Polca. Une étrange lumière rougeoyante nous guidait. Thierry Giraud expliqua qu'à une époque, la lune n’éclairait pas partout et que certains villages ne possédaient pas de lanternes. Quatre individus, qui désiraient que leur village aussi soit éclairé, parcoururent les routes jusqu’à trouver en haut d’un arbre géant, un rond lumineux éclairant tous les villages environnants...


Ces aventures contées seront renouvelées par diverses formes, n'hésitez pas à régulièrement consulter le site du Polca !


Au sein du Polca, nous fûmes conviés à un buffet pour nous restaurer un peu ; Velours Noir s'affairait autour de l’œuvre réalisée un peu plus tôt par les Taillanais. Ce début de soirée fut rempli d'échanges et de rencontres, en présence de l’artiste Hugo Durante. Les enfants étaient subjugués par les dessins de Velours Noir (et les adultes aussi).


Harbinger - clôture

L’après-midi du samedi 3 février 2024 était l'occasion d'exposer les travaux réalisés en atelier et lors des journées dédiées aux Harbingers d'Hugo Durante sur la commune, notamment les bas reliefs produits par les CM1 des écoles Tabarly et La Boétie. Les enfants étaient d'ailleurs venus voir leur réalisation finale en famille. Nous avons aussi pu revoir des œuvres exposées dans le parc du Polca.



Un atelier d'écriture de légendes animé par Bertrand Dumeste rassembla de nombreux Taillanais. Carlie Chavel, ayant pu venir, a de nouveau été très inspirée...


La résidence d'Hugo Durante se poursuit. N'hésitez pas à contacter Anne-Sophie Jean.



Site internet des projets PRISMES

Page FACEBOOK de BAM Projects

Site internet du POLCA

 

Par Claire C., Taillanaise

Photos (c)CC/LGM 2024 et (c)BAM Projects



Comments


bottom of page