top of page
manreadingnewspaper_edited.png

Ouverture de LDS Pizza à Parempuyre : menu savoir-faire local à volonté

#RESTO #PIZZA #PAREMPUYRE


Lucas de Souza, gérant jusque là du foodtruck LDS Pizza, rue de Crébadin, a convié mercredi soir presse locale, commerçants partenaires et proches pour faire découvrir ses plats et son concept avant l'ouverture officielle de son restaurant ce vendredi.

L'occasion de goûter quelques pizzas, les frites maison au cheddar avec un (deux) petit verre de rosé bien frais, produit et mis en bouteille par le château Ségur. Car le concept de Lucas, c'est de mettre en lumière le savoir-faire et le local.

Team LDS de g. à d. : Lucas, Theo, Alex, Maeva

FRIDAY NIGHT FEVER

Vendredi à 16 heures, la devanture de LDS Pizza, au 33 rue de Macau, risque de ressembler à l'entrée d'un nightclub à Ibiza ! Déjà, le téléphone n'arrête pas de sonner ce soir, les gens ont manifestement du mal à attendre deux jours ! Pourtant il faudra patienter pour pouvoir découvrir le local entièrement refait de LDS, qui ne délaisse pas le foodtruck pour autant : "j'ai décidé de garder le camion, c'est sentimental car j'ai commencé et me suis développé avec lui. Je l'utiliserai toujours, pour des événements, dès que le restaurant et les employés auront pris leurs marques", raconte Lucas, le gérant de seulement 22 ans.


SIX MOIS DE LABEUR QUI PAIENT

LDS Pizza, l'enseigne, n'a même pas un an. "J'avoue que quand le propriétaire du local m'a proposé le fond, je me suis demandé si c'était prématuré. Mais avoir un local est un objectif que je m'étais fixé et c'est ce qui me motive donc j'ai dit oui !". Ce qu'on remarque chez Lucas, c'est sa maturité, sa rigueur (il travaille une centaine d'heures par semaine) et une prise de risque mesurée et réfléchie. La fougue de sa jeunesse ne fait qu'ajouter du dynamisme à son entourage.


LDS / "L'ART DE STIMULER" L'ENVIE DE TRAVAILLER

Lucas, grâce à son restaurant, crée trois CDI (contrat à durée indéterminée). Alex est un habitué de la restauration rapide, il a été responsable d'une pizzeria et avait même ouvert son propre restaurant à Arcachon. Maeva est aussi expérimentée dans la restauration et Théo est motivé pour cumuler son job et ses études.


Comment garder son personnel dans un milieu qui peine à embaucher depuis quelques mois ? Lucas pense que tout est dans le traitement des employés : "On forme une équipe tant professionnelle qu'humaine. Notre rapport est sain et complice, et ce sont des personnes motivées et de confiance. Elles ont été formées au foodtruck, ont pris connaissance de mes recettes, de ma façon de faire, et la qualité des produits et du service est leur priorité autant que la mienne. Je leur demande leur avis à chaque étape, j'essaie de les valoriser et de leur faciliter le travail, même si ça engendre parfois des frais comme par exemple le lave-vaisselle qui est un peu coûteux mais efficace car il soulagera les temps de plonge de tous."


Lucas a même pensé au confort de ses salariés, en créant une pièce de repos à l'étage à coté de son bureau. "L'amplitude horaire fait qu'Alex, qui habite Pessac, et moi-même n'aurons pas forcément le temps de rentrer entre deux services."


la BOMBE - Photo LDS Pizza

MIAM OU BEURK ?

Le menu reste semblable, avec quelques nouveautés : les pizzas seront désormais disponibles en deux tailles. Le plat phare, la BOMBE, mozzarella di Bufala entière recouverte d'une pâte à pizza dont Lucas, Meilleur Apprenti de France en boulangerie, a le secret et qu'il réussit à rendre croustillante et aérée au possible, reste au menu, pour le bonheur de nos papilles.

Les burgers sont le modèle du circuit court par excellence : pain bun aux graines de pavot fait-maison, qui sera beurré puis toasté avant de recouvrir un steak fourni par la boucherie TRAN de Ludon Médoc (ou une galette de pomme de terre pour les végétariens) et servi avec des frites de pomme de terre Bintje cuites en deux temps, ou sa version phare, les "frites Cheddar", recouvertes d'un coulis fromager orange, fondu au bain-marie (plat testé et validé par votre rédactrice, ancienne expat britannique of course!)

Les wraps sont de retour et les tapas complètent le salé. Les desserts seront variés et certaines douceurs seront confectionnées par un pâtissier local.


MIAM donc.


COURT-CIRCUIT ONLY

Vous l'avez vu, trouver des fournisseurs locaux est un des critères de Lucas. La preuve avec le rosé qu'il vend, produit et mis en bouteille par Ségur, vignoble parempuyrien, et avec qui un projet de rosé pétillant est en cours (il faudra patienter pour goûter c'est sûr !). Lucas évite les intermédiaires autant qu'il le peut. L'ingrédient est certes plus cher, mais la qualité alimentaire, avec les scandales actuels, a-t-elle un prix ?

étiquettes personnalisées !

PROJETS MULTIPLES

On ne révèlera pas tout, on vous laisse découvrir tout ça à partir de vendredi soir. Sachez que la terrasse du local va bientôt abriter une salle de restauration qui sera à disposition des clients et leur permettra de s'installer et déguster une bonne pizza, un burger, ou encore de boire une pression devant un match de football.


JEU CONCOURS CE WEEKEND

Si vous achetez chez LDS entre vendredi 10 et dimanche 12 juin, vous pourrez participer au concours et tenter de gagner des cadeaux incroyables comme un weekend, des bons cadeaux, du hi-fi, des soins de bien-être etc. pour un total dépassant 1300€ grâce à la générosité des commerçants et artisans locaux.


La Gazette souhaite une belle ouverture à Lucas et ses collègues et nous ne manquerons pas de venir voir votre évolution, tout en dégustant vos pizzas !


Par C.BL

 

INFOS PRATIQUES


LDS PIZZA

33 rue Macau, 33290 PAREMPUYRE

05 56 93 29 25


A emporter ou en livraison (via Uber Eats)

Ouvert 7 jours sur 7, de 11h à 13h30 puis de 18h à 21h30

ESPACE PUB

bottom of page